Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 01.08.2008 09h18
Les chaussures de la marque chinoise FEIYUE rencontrent un vif succès en Europe et aux Etats-Unis

Les chaussures FEIYUE, petites baskets existant en Chine depuis de plus de 40 ans et d'une valeur de seulement 20 RMB, sont récemment devenues un best-seller en Europe et aux Etats-Unis. En Europe, son prix a été multiplié au minimum par 25, atteignant les 50 euros (environ 500 RMB). D'ailleurs, le magazine de mode « ELLE » - véritable référence en France - a consacré un article spécial à ce sujet. Leurs fans sont issus du milieu de l'art et de la mode. C'est un nouveau miracle de la mode au même titre que le sac lancé par la célèbre maroquinerie, Louis Vuitton, qui s'est inspirée des sacs de voyage très bons marchés utilisés en Chine.

Lancer la mode

《L' elf Legolas》aime les chaussures chinoises

Récemment, un des acteurs principaux du « Seigneur des anneaux » et de «Pirates des Caraïbes », Orlando Bloom, a assisté à Manhattan à l'avant-première du film « New York, je t'aime » vêtu d'un manteau vert bouteille et portant aux pieds des chaussures qui ont fait sensation--- les FEIYUE. Il a ensuite changé de style de vêtement mais à conserver ses baskets blanches FEIYUE. Suivant la mode lancée par Orlando, de plus en plus de stars Hollywoodiennes portent ces chaussures « made in China ». Quittons les rues de New York et rendons-nous dans la capitale de la mode, Paris. Un groupe de jeunes gens sortent du magasin Brooklyn portant aux pieds les petites baskets « made in China »---les FEIYUE. « Il s'agit d'un véritable défi que lancent les jeunes pour contrebalancer la mode des CONVERSE », stipule l'article du magazine français « ELLE ». Comment ces chaussures sont-elles devenues à la mode ? Un français a ouvert la boîte de Pandore Il y a 3 ans, un français, Patrice Bastian, en se promenant dans les rues de Shanghai, a découvert cette marque de chaussures. Il a immédiatement songé à les distribuer en Occident. Au moment de la signature du contrat, le représentant chinois était assez sceptique : comment un étranger pourrait vendre une paire de chaussures lancée il y a plus de 40 ans et ne coûtant que 12 RMB dans un petit stand en Chine, plus de 50 euros (soit 500 RMB) en Occident? A ce moment là, personne ne pouvait envisager que 3 ans plus tard, ces petites baskets « made in China » deviendraient extrêmement populaires en Europe. Très vite, cette marque devint très prisée dans le milieu de la mode. Les différentes collections de cette marque portent généralement le nom d'arts martiaux chinois tels que L'esprit de Shaolin, Le Style Mante, La Poussière de Dragon ou bien encore La Griffe de singe, etc. La nouvelle série de bottes SHAOLIN sortira cet été, au mois d'août. La nouvelle selon laquelle les FEIYUE étaient vendues à un prix incroyable en Occident se répandit très vite sur la toile via un site internet chinois. Les internautes ont eu du mal à y croire et se sont exclamés « Ce n'est pas vrai!». Cela à inciter un grand nombre d'internautes à se demander pour quelle raison ces baskets chinoises sont devenues si populaires auprès des étrangers?Selon une enquête journalistique, il existerait déjà, à l'heure actuelle, une dizaine de boutiques FEIYUE à l'étranger.


Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 La cotation de la Banque chinoise de développement bientôt en bourse

 La Chine élève les remboursements de taxes de l'exportation pour les produits du textile et du vêtement

 Les bourses chinoises continuent à plonger jeudi
 La Chine souhaite la bienvenue à davantage d'investissements étrangers et de coopération
 "Johnson and Johnson" achète le cosméticien chinois Dabao
 La région du sud-ouest de la Chine s'engage à dépenser largement sur les transports
 La Chine exporte moins de chaussures pendant les cinq premiers mois 2008
 Tian Cheng Zhai (boutique de chaussures) 天成斋鞋店
 Chine : plus de dix milliards de paires de chaussures produites par an
 La Chine s'oppose à l'enquête de l'UE sur les chaussures
 L'UE et les Etats-Unis visent de nouveau des produits chinois
 L'UE décide de lancer une investigation anti-dumping sur des chaussures made in China
 Des marchands chinois de chaussures désirent des négociations pour régler les frictions commerciales
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.