Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 17.10.2008 14h50
Le marché de l'immobilier passé sous microscope

Le gouvernement central est en train surveiller de près le marché de l'immobilier de 18 villes chinoises, parmi lesquelles la ville de Shanghai aurait lancé des mesures diverses, visant à arrêter la diminution des ventes de l'immobilier, a dit le 16 octobre un haut fonctionnaire.

S'exprimant en dehors d'une conférence de presse à Beijing, Du Ying, le vice-ministre de la Commission nationale du développement et des réformes (NDRC), a déclaré: «L'immobilier est un secteur important dans notre investissement à capitaux fixes, et le gouvernement suit de près son développement. "

Ses commentaires sont venus qu'après le gouvernement municipal de Shanghai ait soulevé de 1/5 le plafond de l'hypothèque du fonds de l'accumulation du logement, permettant aux employés de déposer une somme d'argent tous les mois en échange du taux d'intérêt plus bas. La mesure a pris effet le mercredi dernier.

"Les nouvelles mesures, adoptées par d'autres villes sont une excellente nouvelle pour nous», a dit Yang Xiong, le vice-maire de Shanghai.

« Nous allons continuer à considérer les mesures politiques de contrôle nécéssaires, fondées sur l'évolution de l'économie et du marché immobilier. Nous avons pour objectif de maintenir le marché de l'immobilier stable."

La mise en place des mesures politiques de secours, censées aider le marché de l'immobilier a été annoncée dans 18 villes.

Ces offres favorables comprennent l'augmentation du financement gouvernemental pour les acheteurs de propriété et de prolongement du délai pour les promoteurs pour utiliser les terrains qu'ils ont achetés.

Le marché de l'immobilier national a commencé à fléchir au cours du quatrième trimestre de l'année dernière, avec un faible taux de transactions.

Mais les analystes sont réservés quant à la signification de ces mesures.

Qin Xiaomei, le directeur de recherches à la succursale de Beijing de CB Richard Ellis, a déclaré: «Il est difficile de dire que le moment soit venu pour que le gouvernement se mette à sauver le marché de l'immobilier, car il y a encore de la marge pour la baisse des prix de l'immobilier."

Bien que les prix de l'immobilier dans la plupart des villes ont baissé par rapport au mois précédent, les indices des taux annuels sont toujours en hausse, a dit Qin.

Selon les chiffres de la NDRC, les prix dans 70 grandes villes ont augmenté de 5,3% sur un an, mais le taux de croissance était de 1,7 points de pourcentage inférieur à celui de juillet.

"Pendant ce temps, les promoteurs qui se sont accaparé des parcelles de terre en 2005 ou 2006, bénéficient toujours des bonnes marges de profit, malgré la baisse des prix. Et ils doivent désormais réduire les prix pour pouvoir correspondre au budget des consommateurs", a dit Qin.

Cependant, des nombreux acheteurs attendent une baisse des prix.

Yin Lijin, un habitant du nouveau quartier de Pudong à Shanghai, où le salaire mensuel moyen est d'environ 6 000 yuans, a dit : "Les appartements dans mon quartier préférté coûtent encore plus de 20 000 yuans ($ 2 900) par m².

«Je vais devoir attendre jusqu'à ce que leur prix tombe à 10 000 yuans environ."

Qian Wei, qui gagne avec son fiancé 15 000 yuans par mois dans le district Haidian à Beijing, a dit: «Les amis qui connaissent bien le marché immobilier nous ont dit que les prix devraient baisser au début de l'année prochaine."

Mais les agents immobiliers ne sont pas d'accord.

"Les prix des logements qui ne sont pas neufs n'ont pas beaucoup baissé. Les propriétaires veulent toujours des profits élevés", explique un vendeur de l'Agence immobilière 5i5j.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les aides pour l'achat de l'immobilier du gouvernement régional font éclater un débat animé
 Beijing Immobilier : diminution remarquable du nombre de contrats signés lors de la dernière Semaine d'or d'octobre
 Chine: chute de 76% des ventes d'appartements en pré-construction en septembre à Beijing
 Marché immobilier de Shanghai : les clients étrangers renoncent les premiers à leur attitude attentiste
 La Chine favorise les mesures économiques pour freiner la hausse des prix de l'immobilier
 Chine : retour à l'austérité dans l'immobilier
 Les prix de l'immobilier en hausse de 10,5% en décembre dans les principales villes chinoises
 Le secteur immobilier maintient son essor en novembre
 Début de dégonflement de la bulle immobilière de Shanghai - Les acheteurs freinent leurs achats
 Les entreprises d'Etat d'immobilier chinoises ont doublé leur profit en neuf mois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.