Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 17.10.2008 15h57
Les acheteurs de l'immobilier obtiennent un soutien du gouvernement dans les villes du Delta

La nouvelle politique du logement des gouvernements municipaux de Shanghai et Hangzhou, les deux grandes villes dans le delta du fleuve Yangtsé, va stimuler le marché en stagnation et rendre les logements plus à la portée des acheteurs, en donnant également des opportunités aux promoteurs.

Le Centre de gestion de la caisse de prévoyance du logement de Shanghai a publié un avis mardi dernier visant à augmenter le seuil du prêt de fonds de logement public à 600 000 yuans (87 732 $) à partir du 15 septembre.

Le quota de prêts supplémentaire pour les ménages à deux ou plusieurs emprunteurs a été levé à 200 000 yuans au lieu de 100 000 yuans, qui étaient proposés auparavant, s'ils font l'achat de l'immobilier pour eux-mêmes pour la première fois, mentionne l'avis.

Les couples avec accès à la fois au fonds de base et au fonds du logement public supplémentaire ont chacun droit d'emprunter jusqu'à 200 000 yuans du fonds de base et 100 000 yuans du fonds supplémentaire.

Par ailleurs, les autorités de Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang, a révélé récemment des nouvelles mesures, visant à stimuler un développement plus sain du marché immobilier, en octroyant notamment le permis de résidence permanent, les subventions sur les impôts pour les acheteurs de l'immobilier, ainsi que l'élargissement de la période du développement pour les promoteurs des biens immobiliers.

Maintenant, les personnes qui achètent des logements dans des zones désignées ci-dessus, pour une certaine somme d'argent et au-delà, obtiendront un permis de résidence permanent de la ville de Hangzhou pour chaque ménage (couples et leur enfant) .

"Les migrants représentent une partie non négligeable de la population de Hangzhou et ces mesures seront certainement attrayantes pour eux», dit Zhao Hangsheng, le directeur d'une institution de recherche sur les placements à l'Université du Zhejiang.

Pendant ce temps, pour compenser les payements des d'impôts et de timbres fiscaux sur l'achat des logements neufs et d'occasion, le gouvernement a promis de proposer des subventions, destinées à couvrir une partie des impôts. Zhao a dit que c'est une façon plus active de promouvoir la circulation sur le marché et la stimulation de la vente des logements.

En outre, les promoteurs immobiliers de Hangzhou bénéficieront d'une politique plus souple. Leurs impôts sur le revenu seront prélevés au tout début et le gouvernement réglera le délai de paiement pour l'achat du terrain d'une façon plus modérée et allongera la période du temps entre le début et la fin de la construction.

L'ajustement des conditions de paiement pour l'achat de terrains atténuera fortement la tension de la chaîne des capitaux d'entreprises du développement de l'immobilier, a déclaré un promoteur. "L'élargissement de la période de construction permettra de gagner du temps pour les promoteurs pour pouvoir faire face à l'évolution du marché", a-t-il dit.

Les ventes des logements dans la zone principale de la ville de Hangzhou ont représenté un total de plus de 17 000 unités au cours de la période janvier-septembre, une baisse de 46% par rapport à l'année précédente, selon Shanghai Securities News. Se heurtant à des fluctuations financières mondiales, «la poursuite de la politique de soutien du gouvernement central est supposée sauver le marché immobilier de la chute, plus que les mesures politiques locales», a dit Zhao.

Avec les mesures de soutien émises en juillet dernier par les autorités de Changsha, capitale de la province du Hunan, 18 villes chinoises comme Guangzhou, Chongqing, Nanjing, ainsi que Shanghai et Hangzhou, mentionnées ci-dessus, ont à leur tour mis en place des différentes méthodes, visant à stimuler le marché immobilier en récession.

Sina.com a mentionné dans un rapport qu'une rumeur a été répandue que le gouvernement central avait des projets de réduire son contrôle ferme sur le marché de l'immobilier, avec des mesures, telles que l'annulation des restrictions sur l'achat de la deuxième unité, la réduction de l'impôt sur la propriété, l a prolongation du délai de remboursement pour les prêts au logement, et d'autres.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le marché de l'immobilier passé sous microscope
 Les aides pour l'achat de l'immobilier du gouvernement régional font éclater un débat animé
 Beijing Immobilier : diminution remarquable du nombre de contrats signés lors de la dernière Semaine d'or d'octobre
 Chine: chute de 76% des ventes d'appartements en pré-construction en septembre à Beijing
 Marché immobilier de Shanghai : les clients étrangers renoncent les premiers à leur attitude attentiste
 La Chine favorise les mesures économiques pour freiner la hausse des prix de l'immobilier
 Chine : retour à l'austérité dans l'immobilier
 Les prix de l'immobilier en hausse de 10,5% en décembre dans les principales villes chinoises
 Le secteur immobilier maintient son essor en novembre
 Début de dégonflement de la bulle immobilière de Shanghai - Les acheteurs freinent leurs achats
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.