Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 23.10.2008 15h00
Beijing baisse taux d'intérêt et taxes pour aider le secteur de l'immobilier

Beijing a décidé de réduire les taxes sur les achats fonciers, de renoncer au droit de timbre ainsi que de baisser les taux d'intérêt, parfois jusqu'à 30 %, dans une série de mesures visant à éviter l'effondrement du secteur de l'immobilier.

Une déclaration publiée mercredi dernier sur le site officiel du Ministère des Finances, annonce qu'à compter du 1er novembre, la taxe passera de 3-5 % à 1 % s'il s'agit d'un premier achat d'une superficie de moins de 90 mètres carrés.

Pour les personnes réalisant leur premier achat foncier, et ceci, peu importe la taille, l'apport personnel requis sera de 20 %, contre 30 % précédemment, et les banques seront autorisées à baisser les taux d'intérêt à 70 % du taux directeur pour les emprunts.

Cette nouvelle politique, approuvée lors d'une réunion de crise du Conseil d'État présidée par le premier ministre Wen Jiaobao ce week-end a également supprimé le droit de timbre de 0,05 % ainsi que la TVA sur l'achat de terrain pour les logements à compter du mois prochain.

Ce changement marque un premier relâchement dans la politique foncière jusqu'alors très serrée, dans le but de contrer la montée en flèche des prix ainsi que la pression inflationniste galopante.

Ce changement de politique de la part de Beijing intervient deux jours après le rapport du Bureau national des statistiques faisant état d'un ralentissement de la croissance du PIB de 9,0 % au troisième trimestre contre 10,1 % au second trimestre.

L'immobilier est l'un des moteurs de l'économie chinoise. Les législateurs s'inquiètent qu'une diminution dans la vente de propriétés n'entraîne avec elle le reste de l'économie, un scénario qu'ils essaient à tout prix d'éviter, sur la toile de fond d'une crise financière et d'un ralentissement économique mondial.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 Les acheteurs de l'immobilier obtiennent un soutien du gouvernement dans les villes du Delta
 Le marché de l'immobilier passé sous microscope
 Les aides pour l'achat de l'immobilier du gouvernement régional font éclater un débat animé
 Beijing Immobilier : diminution remarquable du nombre de contrats signés lors de la dernière Semaine d'or d'octobre
 Chine: chute de 76% des ventes d'appartements en pré-construction en septembre à Beijing
 Marché immobilier de Shanghai : les clients étrangers renoncent les premiers à leur attitude attentiste
 La Chine favorise les mesures économiques pour freiner la hausse des prix de l'immobilier
 Chine : retour à l'austérité dans l'immobilier
 Les prix de l'immobilier en hausse de 10,5% en décembre dans les principales villes chinoises
 Le secteur immobilier maintient son essor en novembre
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.