Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 17.11.2008 11h15
Une maison convenable pour chacun – c'est l'objectif

Ye Jinxiang ne pouvait pas cacher sa joie lorsqu'elle parlait d'un coup de téléphone, qu'elle a reçu du centre de logement du district de Luwan le 28 octobre dernier. La retraitée de 52 ans a été informée que sa demande pour l'aide au logement d'état à loyer modéré avait été approuvée, et qu'elle obtiendrait une subvention mensuelle d'au moins 620 yuans (90 $) à partir du mois de novembre.

Cet appel a été très significatif pour elle, et elle peut maintenant déménager avec son fils de sa chambre de 9,9 m2, qui se trouve au deuxième étage d'un immeuble sur Ruijinlu à Shanghai, vers un appartement plus spacieux.

Ye, divorcée, vivait dans cette chambre au cours des 6 derniers mois. Un lit et une table, c'est tout ce qu'elle avait comme meubles. Pour cuisiner, elle devait descendre au premier étage et partager la cuisine avec d'autres familles.

La chambre était trop petite, elle devait souvent passer la nuit chez sa mère. Elle retournait le lendemain matin pour veiller à ce que son fils, qui va à une université de Shanghai, ne manque de rien. C'est important pour elle, car elle veut qu'il se concentre sur ses études.

Tout cela va changer maintenant que la subvention gouvernementale lui a été accordée. Elle prévoit de louer la chambre et de prendre meilleur un appartement, qui dit-elle, serait un cadeau pour son fils.

Ye est l'une des 7,47 millions de familles en zone urbaine qui bénéficieront ce programme social national de logement amélioré, pour lequel le gouvernement central et des gouvernements locaux à travers le pays débourseront 900 milliards de yuans entre 2009 et 2011.

Le plan social de logement, étant en tête des projets nationaux de stimulation d'une valeur totale de 4 milliards de yuans, va aider à environ 13 millions de familles à faible revenu de passer de leur logement d'une surface moyenne de 10m² vers de meilleures habitations. Ce sera en plus de l'aide gouvernementale qui a permis à des personnes comme Ye de s'installer dans des appartements plus grands.

Environ 4 millions de logements seront construits et loués aux familles à faible revenu dans les zones urbaines, a déclaré le 12 novembre Qi Ji, vice-ministre du logement et de la construction urbaine et rurale. Le gouvernement va dépenser 300 milliards de yuans par an sur des projets de logements, et attirer 600 milliards de yuans d'investissements, de la part des secteurs de production du ciment, du fer et de l'acier, de la construction, de la décoration et des appareils électriques, pour créer 2 à 3 millions d'emplois. Il aidera à environ 2,2 millions de familles de travailleurs forestiers et agricoles d'Etat, et des mineurs à déménager des baraques vers des meilleurs logements.

L'élargissement du programme du logement et du bien-être national permettra la régularisation des logements et de l'immobilier, qui a augmenté de 1,6% seulement le mois dernier, le niveau le plus bas en deux ans, a dit Yin Zhongli, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales.

Par-dessus tout, le programme fera en sorte qu'un réseau de sécurité immobilière soit établi dans des zones urbaines et rurales, a déclaré Li Jingguo, directeur du Centre de recherche pour le développement urbain et de l'environnement sous l'égide de l'Académie chinoise des sciences sociales.

Le secteur de l'immobilier a largement contribué aux caisses des villes. Cela a incité les gouvernements locaux à négliger le financement des logements à loyers modérés et des petits appartements pendant des années, a déclaré récemment Li sur www.sina.com dans une interview en ligne. Il est donc temps pour que les gouvernements corrigent leur politique et arrêtent de réfléchir sur obtention de profits immédiats.

Qi a déclaré que le Fonds d'aide au logement du gouvernement central pourrait principalement aider les personnes comme Ye, et en particulier ceux qui résident en Chine centrale et de l'ouest, privée de subventions.

Par exemple, Taiyuan, capitale de la province du Shanxi, avait 42 547 familles qui vivent en dessous du seuil de pauvreté jusqu'en juin de l'année dernière. Et puisque la ville a reçu seulement 7,29 millions de yuans d'aide au logement au cours des quatre dernières années, ce sont des familles qui n'avaient que 4 m2 d'espace par personne ou moins, qui ont pu bénéficier de cette aide au logement. Mais le nouveau programme est en train de changer cela.

Même la ville de Shanghai avait fixé un seuil strict, lorsque le programme d'habitations à loyer modéré a été lancé en 2001. Seules les familles avec moins de 5 m2 par personne et un revenu moyen de moins de 280 yuans ont été bénéficiaires de cette aide. Le seuil a été abaissé à plusieurs reprises depuis lors. Il est de 7 m2 d'espace par habitant et 800 yuans de revenus maintenant, a déclaré Tang Daping, chef du Bureau du logement et de l'administration des biens fonciers au district de Luwan à Shanghai.

A la fin du mois d'octobre, 40 124 familles remplissaient les conditions requises pour bénéficier des projets d'habitations à loyer modéré à Shanghai, avec 36 971 d'entre eux bénéficiant des subventions mensuelles et 2 903 obtenant des appartements à loyer modéré. Et vu que des milliers de personnes ayant des faibles revenus avaient fait la demande de l'aide sociale au logement, un tirage au sort a été organisé le 19 octobre dernier pour assurer que les maisons soient réparties équitablement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Prévisions de la Banque de Chine sur l'évolution du marché immobilier dans les deux prochaines années
 Beijing baisse taux d'intérêt et taxes pour aider le secteur de l'immobilier
 Les acheteurs de l'immobilier obtiennent un soutien du gouvernement dans les villes du Delta
 Le marché de l'immobilier passé sous microscope
 Les aides pour l'achat de l'immobilier du gouvernement régional font éclater un débat animé
 Beijing Immobilier : diminution remarquable du nombre de contrats signés lors de la dernière Semaine d'or d'octobre
 Chine: chute de 76% des ventes d'appartements en pré-construction en septembre à Beijing
 Marché immobilier de Shanghai : les clients étrangers renoncent les premiers à leur attitude attentiste
 La Chine favorise les mesures économiques pour freiner la hausse des prix de l'immobilier
 Chine : retour à l'austérité dans l'immobilier
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.