Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 05.12.2008 16h09
Beijing plus chère que Hong Kong pour les étrangers

Une enquête a montré le 4 décembre que Beijing est devenue pour la première fois plus chère que Hong Kong pour les étrangers à la suite de la flambée d'inflation sur le continent et l'appréciation du yuan.

L'augmentation des prix a propulsé Beijing à la 31e place de la 101e place il y a un an et Shanghai à la 35e place de la 106e, selon l'enquête d'ECA International, un cabinet de consulting basé à Londres, qui conseille les entreprises dans le monde sur les affectations internationales.

L'indice des prix à la consommation, le principal indicateur de l'inflation, était de 6,7% pour les 10 premiers mois, après il est tombé à 4% en octobre en étant de 7,1% en janvier.

La valeur du yuan a augmenté de 20% par rapport au dollar américain depuis 2005, lorsque le gouvernement l'a désindexé du billet vert pour le relier à un panier de devises étrangères. Mais sa tendance à la hausse s'est arrêtée récemment, elle a continué de baisser jeudi pour la cinquième journée consécutive, avec le cours de 6,8837 yuans pour 1 dollar américain sur les marchés boursiers.

Hong Kong a chuté dans le classement à la 97e place dans la récente enquête, qui compare le prix du panier de 125 biens de consommation et des services couramment achetés par les expatriés dans plus de 370 destinations du monde entier.

L'instabilité des taux de change découlant de la crise financière mondiale signifie aussi que Londres et Séoul ne sont plus parmi les 10 endroits les plus chers pour les expatriés.

Pendant ce temps, les villes japonaises sont revenues à l'extrémité supérieure du tableau de classement.

Londres est maintenant classée 72e dans la liste des sites d'expatriés alors que Séoul prend la 90e place à la suite de la forte dépréciation de leur monnaie l'année dernière.

Luanda, la capitale de l'Angola reste le lieu le plus cher pour les étrangers. C'est principalement parce que certains articles et des marques, généralement achetés par les expatriés ne sont pas facilement disponibles et sont donc très coûteux.

Moscou a remplacé Oslo en devenant la ville la plus chère de l'Europe, et le yen fort a fait de Tokyo la deuxième ville la plus chère au monde, alors qu'elle était en 13e position, il y a un an.

Une dépréciation de 48% du won sud-coréen se traduit par le fait que les services à Séoul, qui ont été 5% plus chers qu'à Tokyo il y a un an, sont maintenant 40% moins chers, comparé aux prix dans la capitale japonaise, affirme l'ECA.

Ces oscillations du cours de la monnaie créent un défi pour les entreprises pour la rémunération des expatriés, les salaires de la plupart desquels sont basés sur le cours de la monnaie dans leur pays natal, affirme l'ECA.

"Les entreprises qui partagent le salaire entre le pays natal des expatriés et leur pays d'accueil seront beaucoup mieux équipées pour surmonter la volatilité monétaire actuelle», a déclaré Lee Quane, directeur d'ECA International pour l'Asie.

L'enquête ne couvre pas le coût de l'hébergement, les frais de scolarité ou d'achat de voiture, qui sont généralement indemnisées séparément pour les expatriés, écrit l'ECA.

Manhattan a grimpé à la 20e place, de pair avec Paris, qui a remonté à partir de la 54e place qu'elle occupait y a un an, car le rebondissement du dollar américain a rendu les Etats-Unis et les pays, dont les monnaies sont liées au dollar américain, comme Hong Kong, beaucoup plus chers.

"Au cours de ces deux derniers mois, les biens et les services à Hong Kong ont grimpé, en étant 10% plus chers qu'à Londres, alors qu'ils étaient 10% moins chers auparavant", a dit Quane.

Le coût de la vie à Taibei et à Singapour a également augmenté, aidé par la croissance de l'inflation.

Malgré une poignée de villes africaines qui figurent dans le top 20 du classement, l'Afrique abrite cependant l'endroit le moins cher pour les étrangers, qui est Maseru au Lesotho.

La dernière enquête a été réalisée en septembre, mais les taux de change de novembre ont été utilisés dans les calculs.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Beijing est la ville la plus innovante de Chine
 Des accessoires sous forme de nourriture deviennent populaires à Beijing
 L'axe de la ville de Beijing réapparue et allongée forme l'épine dorsale du dragon représentant l'esprit de la civilisation chinoise
 Beijing : le risque de la baisse économique continue à s'accroître au 3ème trimestre
 Beijing : restriction de la vente dans les pharmacies de certains médicaments contre la rhume et la grippe
 Beijing : location gratuite à titre d'essai de bicyclette
 Certaines des mesures de sécurité prises lors des J.O. seront maintenues à l'Aéroport « Capitale » de Beijing
 Des heureux changements chez des résidents de Beijing sont gardés, malgré la fin des Jeux
 UN-Habitat : Beijing est la ville du monde la plus égale
 La construction du deuxième aéroport de Beijing va bientôt commencer
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.