Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 15.12.2008 16h12
Lancement officiel du grand « Santong » entre les deux rives du Détroit de Taïwan (Quotidien du Peuple page 5)

Le 15 décembre est le jour de l'entrée en vigueur officielle des trois accords signés le 4 novembre dernier entre l'ARATS (Association pour les relations entre les deux rives du Détroit de Taïwan) de la partie continentale chinoise et le SEF (Fondation des échanges entre les deux rives du détroit de Taïwan) de la partie taïwanaise au sujet du grand « Santong » (établissement de liaisons directes dans les domaines des postes, du commerce et des transports).

La ligne aérienne directe entre Beijing et Taibei raccourcit de 1.100 kilomètres le vol des avions.

La ligne aérienne directe permettra aux avions qui font la navette entre Shanghai et Taibei de réduire de 1.000 kilomètres leur parcours entre les deux villes. Pour l'Airbus 320, cela lui permettra d'économiser une heure et vingt minutes de vol et 8 tonnes de carburant.

Quant à l'ampleur du transport aérien entre les deux rives du détroit de Taïwan, on comptait seulement cinq villes de la partie continentale chinoise qui effectuait ce vol qui se faisait par charter week-end et à cette époque-là il y avait seulement dix-huit vols par semaine du chaque côté du Détroit. Maintenant, du côté du continent chinois, vingt et une villes seront ouvertes au vol quotidien de charter, alors que le nombre des vols hebdomadaires s'accroîtra à 54. Ainsi, comparaison faite avec le passé, le nombre des points de transport aérien est multiplié par quatre, alors que le nombre des vols est multiplié par trois.

Le transport maritime et l'envoi postal se feront directement entre les deux rives.

D'après les statistiques établies, les bateaux qui font l'aller et le retour entre les deux rives ne seront plus obligés à faire un détour à un endroit tiers – l'île japonaise Ishigaki, ce qui permettra de réduire de beaucoup les dépenses. Citons l'exemple d'un porte-conteneurs de dix mille tonnes, il pourra économiser ainsi 20.000 dollars US, y compris frais de douane et frais de carburant, pour chaque parcours. De plus, d'après les statistiques établies par la Commission taïwanaise des Affaires du Continent chinois, le transport maritime direct permettra d'économiser considérablement le coût de revient du transport, environ 820 millions de NTD (New Taïwan Dollar) chaque année, et le temps de transport sera diminué de moitié environ.

Quant au nombre des ports (zones portuaires) ouverts, la partie continentale a décidé d'ouvrir 63 ports (zones portuaires), dont Dalian et Shanghai, tandis que la partie taïwanaise ouvrira de son côté onze ports, dont Gaoxiong (Kaohsiung) et Jilong (Chilung).

Le « cercle de vie quotidienne entre les deux rives du Détroit de Taïwan» est en voie de devenir une réalité.

Des compatriotes taïwanais ont déclaré en termes imagés : « Réveil le matin à Kaohsiung et petit déjeuner composé du lait de soja de Yonghe et d'un shaobing (galette au sésame) ; arrivée par avion avant midi à Shanghai pour goûter le tangbao (petit pâté cuit à la vapeur) ; discussions dans l'après-midi avec les clients du continent chinois ; un saut dans l'avion qui me ramène le soir à Kaohsiung ; et une séance nocturne de cinéma avant le sommeil. »

La réalisation du « cercle de vie quotidienne entre les deux rives du Détroit de Taïwan » revêt une importance majeure pour les hommes d'affaires et les personnalités du milieu commercial, car cela leur permettra d'économiser énormément le coût du temps, et en plus d'organiser au mieux leurs affaires des deux côtés du Détroit et de ne plus se trouver dans la situation embarrassante où l'on ne peut pas faite tout à la fois.

D'autre part, le « Santong » apporte de nouvelles opportunités au développement du tourisme entre les deux rives.

Bien que le « Santong » soit réalisé pour l'essentiel, mais il est toujours éloigné de ce que demande et aspire les compatriotes des deux rives du Détroit de Taïwan, car ce qu'ils désirent le « Santong » direct et total dans les deux sens. Des spécialistes ont indiqué que primo, le transport aérien direct est toujours sous forme non commerciale de charter, ce qui est en fait une disposition particulière prise dans la période de transition ; secundo, il existe toujours de nombreuses restrictions irrationnelles et déraisonnable quant au commerce entre les deux rives et il n'est pas autorisé aux entreprises de la partie continentale d'investir à Taïwan. Tout cela mérite que les deux parties continuent à faire des efforts et à entamer des discussions en vue d'apporter des solutions à ces problèmes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les liens directs à travers le détroit de Taiwan sont un évènement historique
 Le dirigeant de Taiwan Ma Ying-Jeou inaugure des services maritimes directs entre Taiwan et la partie continentale de Chine
 Inauguration des services postaux entre la partie continentale de Chine et Taiwan
 Début des services de transport direct entre la partie continentale de Chine et Taiwan
 Reprise des transports et services postaux directs lundi entre Taiwan et le continent
 Le président du KMT ira au 4e Forum entre les deux rives du détroit de Taiwan
 Chine: renforcement des secours en mer avant les liaisons maritimes directes avec Taiwan
 Chine: le 4e forum économique et culturel entre les deux rives du détroit de Taiwan se tiendra à Shanghai
 Une montgolfière volera au-dessus du détroit de Taiwan
 La SEF prévoit une progression stable des pourparlers entre les deux rives du détroit de Taiwan
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.