Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 19.12.2008 10h51
Le secteur immobilier bénéficie d'un soutien politique

Le gouvernement a supprimé le 17 décembre la taxe professionnelle sur la vente de biens immobiliers et a assoupli les conditions hypothécaires pour les acheteurs du deuxième bien immobilier dans une ultime tentative de sauver le marché immobilier qui est en train de sombrer.

Ces mesures faisaient partie de celles, qui ont été dévoilées lors d'une réunion exécutive au Conseil d'Etat, présidé par le Premier ministre Wen Jiabao.

La taxe sur les ventes de 5,5% sera supprimée si le bien immobilier sera vendu 2 ans après l'achat. Auparavant, les propriétaires devaient attendre au moins 5 ans avant de vendre leur maison sans taxe.

Et si maintenant les propriétaires veulent vendre leurs maisons en moins de deux ans, ils doivent seulement payer des impôts sur les bénéfices, et non pas sur le prix de vente.

"Cette initiative devrait stimuler le marché, mais pourrait aussi faire baisser les prix sur les nouveaux bâtiments résidentiels (en raison d'une éventuelle augmentation des transactions des logements d'occasion)", a déclaré Qin Xiaomei, chef de recherche à la succursale de Beijing de CB Richard Ellis.

La surface totale du sol des propriétés résidentielles vendues dans les 11 premiers mois de cette année a baissé de 18,8% comparé à l'année dernière, tandis que la croissance des investissements immobiliers a baissé de 22,7% pendant la période de janvier à novembre, avec une baisse de 24,6% dans les 10 premiers mois, selon le Bureau national des statistiques.

La baisse des transactions exerce une pression sur l'économie qui est déjà mal en point, surtout que le secteur de l'immobilier est l'un des plus grands moteurs de la consommation sur le marché intérieur chinois, contribuant à un investissement d'un quart d'actifs fixes et employant 77 millions de personnes.

Les experts ont annoncé que relancer le secteur de l'immobilier est vital pour les efforts du gouvernement dans la lutte contre le ralentissement actuel, qui a empiré au cours du dernier mois.

"Les dernières mesures vont certainement contribuer à accroître la confiance du marché, mais il ne faut pas s'attendre à une reprise instantanée sur le marché, car une réglementation plus détaillée doit être mise en route", a déclaré Gu Wei, porte-parole de Longfor Property.

"Toutefois, c'est vraiment une mesure importante de la part du gouvernement, qui reflète bien sa détermination de régénérer le marché de l'immobilier", a-t-il ajouté.

Le Conseil d'Etat a également indiqué qu'il permettrait à des personnes ayant des appartements "plus petits que la moyenne" à acheter une résidence secondaire à des conditions préférentielles réservées jusqu'à présent aux personnes, qui achètent leur premier logement, par exemple, la demande des acomptes plus bas et des taux d'intérêt réduits.

"Cet assouplissement politique nous a vraiment enchanté et il pourrait aider à accélérer le redressement du marché", a dit un manager des ventes de Beijing Capital Land.

Toutefois, Zheng Fei, cadre d'entreprise, âgé de 30 ans a dit qu'il va observer et attendre, car il est sûr que les prix de l'immobilier vont continuer à baisser, et le gouvernement pourrait annoncer des mesures plus favorables.

Le gouvernement a également annoncé qu'il allait soutenir les besoins de financement "raisonnables" des promoteurs immobiliers, et augmenter les crédits pour aider les promoteurs à fournir des logements à prix bas pour les groupes sociaux qui ont des faibles revenus. Il s'est également engagé à fournir un logement à 9,9 millions de familles qui ont des faibles revenus au cours de trois prochaines années.

Les maisons rurales en mauvais état seront également rénovées.

La Banque populaire de Chine, banque centrale, a déclaré le 17 décembre que les promoteurs de logements publics à loyer modéré pourraient profiter d'un rabais de 10% sur les taux de crédit, qui seront en vigueur le mois prochain.

Et le Conseil national de développement et des réformes a annoncé le 17 décembre 10 milliards de yuans de subventions pour les logements à prix abordables.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Enquête de l'ASS : 95,8% des familles urbaines et rurales possèdent chacune son propre logement
 La Foire de l'immobilier tente de creuser plus en profondeur dans les poches des acheteurs
 Plus d'aide pour l'achat de la propriété immobilière en Chine
 Les Pékinois reniflent des bonnes affaires sur le marché immobilier américain
 Une maison convenable pour chacun – c'est l'objectif
 Prévisions de la Banque de Chine sur l'évolution du marché immobilier dans les deux prochaines années
 Beijing baisse taux d'intérêt et taxes pour aider le secteur de l'immobilier
 Les acheteurs de l'immobilier obtiennent un soutien du gouvernement dans les villes du Delta
 Le marché de l'immobilier passé sous microscope
 Les aides pour l'achat de l'immobilier du gouvernement régional font éclater un débat animé
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.