Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 07.01.2009 13h50
C'est officiel: la Chine lance les fonds de placement immobilier

La Chine envisage d'introduire des fonds de placement immobilier (FPI) pour aider à augmenter le nombre de moyens de financement pour les promoteurs immobiliers, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse Qi Ji, vice-ministre du Ministère du logement, de l'urbanisme et du développement rural.

Cette mesure vise à aider les promoteurs immobiliers nationaux à recueillir des fonds par des moyens autres que des prêts des banques commerciales, qui sont aujourd'hui la principale source de fonds, a dit M. Qi.

Selon M. Qi, la Banque populaire de Chine (PBOC), qui est la banque centrale, travaille sur l'élaboration de ce système.

"La PBOC a formulé un projet pilote, qui sera soumis pour approbation au Conseil d'Etat après la concertation des ministères concernés", a dit à la même conférence Huo Yingli, directeur adjoint du bureau des marchés financiers de PBOC.

La résistance aux risques et la simple gestion ont été des considérations importantes de la PBOC pendant le travail sur la proposition, a-t-elle dit.

Les origines du FPI remontent aux Etats-Unis, où il a été introduit en 1960. Ce moyen de financement a été introduit par la suite dans de nombreux pays, y compris l'Allemagne, l'Australie, le Singapour et Hong Kong. Il titrisait des projets immobiliers en unités commerciales, vendues aux investisseurs.

Selon M. Huo, les prêts échus des compagnies immobilières se sont élevées à un total de 5,24 trillions de yuans (766,1 milliards de dollars US) à la fin de novembre, une hausse de 10,3% par rapport à l'année précédente. Mais le taux de croissance était de 1,9 points de pourcentage inférieur par rapport à octobre et de 20,6 points de pourcentage de moins par rapport à la même période en 2007.

La baisse de la demande se reflète sur le secteur immobilier chinois avec un total des ventes en 2008 qui aurait baissé de plus de 21%, alors qu'il représentait 600 millions de m2 en 2007, selon M. Qi.

Les ventes des résidences secondaires dans le pays vont atteindre une surface totale de 500 millions de m2 en 2008, alors qu'ils s'élevaient à 691 millions de m2 en 2007.

Les prix sur la propriété immobilière sont également en baisse. Le prix de l'immobilier dans 70 grandes villes chinoises a connu une augmentation annuelle de 0,2% en Novembre 2008, 1,4 points de pourcentage de moins qu'en octobre.

C'est le taux de croissance le plus bas enregistré depuis que le gouvernement a commencé à publier ces chiffres en juillet 2005.

Afin de stimuler ce secteur économique en difficulté, la Chine a annoncé une série de mesures de stimulation le mois dernier et elle a dévoilé plus tard les détails de ces mesures.

Il s'agissait notamment de construire plus d'habitations à loyer modéré pour les familles urbaines, en encourageant les acheteurs, en soutenant les promoteurs immobiliers pour faire face à l'évolution du marché, en renforçant le rôle des gouvernements locaux dans la stabilisation du marché immobilier, et en améliorant la surveillance sur le marché de l'immobilier.

Le gouvernement s'est engagé à résoudre le problème du logement pour 7,47 millions de familles citadines ayant des revenus faibles et 2,4 millions de ménages dans les bidonvilles dans les trois prochaines années. En 2009, 2,6 millions de familles urbaines avec des faibles revenus et 800 000 ménages dans les bidonvilles bénéficieront de ce programme.

Cela permettra de supprimer l'une des "trois montagnes", a dit M. Qi. Le logement, les soins médicaux et l'éducation sont considérés comme les "trois montagnes" qui pèsent sur le dos de la population chinoise à cause de la montée en flèche du coût de la vie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les normes pour l'immobilier pourraient être assouplies
 Le secteur immobilier bénéficie d'un soutien politique
 Enquête de l'ASS : 95,8% des familles urbaines et rurales possèdent chacune son propre logement
 La Foire de l'immobilier tente de creuser plus en profondeur dans les poches des acheteurs
 Plus d'aide pour l'achat de la propriété immobilière en Chine
 Les Pékinois reniflent des bonnes affaires sur le marché immobilier américain
 Une maison convenable pour chacun – c'est l'objectif
 Prévisions de la Banque de Chine sur l'évolution du marché immobilier dans les deux prochaines années
 Beijing baisse taux d'intérêt et taxes pour aider le secteur de l'immobilier
 Les acheteurs de l'immobilier obtiennent un soutien du gouvernement dans les villes du Delta
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.