Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 12.02.2009 10h26
Danone et Wahaha s'affronteront au tribunal américain

La saga judiciaire entre le producteur des boissons français, le Groupe Danone et la compagnie chinoise Wahaha de Hangzhou qui est contrôlée par l'éminent entrepreneur Zong Qinghou, a quitté la Chine pour se déplacer d'abord vers l'Europe, et maintenant, vers les Etats-Unis.

La cour supérieure de l'Etat de Californie a commencé à Los Angeles l'écoute de la plainte déposée par Danone en juin 2007 contre Ever Maple Trading, filiale de Wahaha.

Dans la déclaration, Danone a affirmé que Wahaha "vendait des produits qui sont identiques à ceux qui sont distribués par Wahaha Joint Ventures (dont Danone est en partie propriétaire), accusant l'entreprise chinoise d'utiliser les distributeurs et les fournisseurs de la joint-venture. Le Groupe Danone a déposé une plainte aux Etats-Unis pour mettre un terme au schéma de fonctionnement de la compagnie chinoise, accusée d'interférer dans les relations avec la clientèle et d'empiéter sur ses perspectives commerciales de Danone."

"Cette audience concerne les questions de procédure, et ne concerne pas les revendications quelconques de la part de Danone à l'encontre des accusés", a dit un porte-parole de Danone. Le porte-parole de Wahaha s'est refusé à tout commentaire à ce sujet.

"La question clé est de savoir si l'accord de coopération entre Wahaha et Danone doit être considéré comme efficace et applicable", a dit Zhao Zhongcheng, partenaire du département des marques internationales du cabinet d'avocats Unilaten.

Il semblerait que la cession de la marque entre les deux compagnies n'a pas encore été ratifiée par l'Office chinois des marques. Pour cette raison, "conformément à la loi chinoise et la pratique, l'acte de cession de la marque n'a pas encore pris effet", a dit M.Zhao.

"Je pense aussi que c'est le problème de Danone. La compagnie française n'a pas entièrement évalué les risques juridiques et les différends existant sur la marque lors de l'accord de coopération entre les deux parties. L'estimation sur la question de la marque et d'autres questions juridiques en Chine semble être insuffisante", a déclaré M.Zhao.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Danone sous la menace d'une défection collective de l'ensemble de ses partenaires chinois
 Danone et Wahaha décident de mettre fin à leurs différends
 Wahaha gagne le troisième procès contre Danone en Chine
 Danone doit abandonner ses poursuites contre le Bureau des marques pour cause de prescription
 Chine: Bright Dairy confirme la vente des parts de Danone
 Conflit légal entre Wahaha et Danone au sujet de marque
 Quelle est la meilleure issue du conflit Danone-Wahaha ? (2)
 Quelle est la meilleure issue du conflit Danone-Wahaha ?
 Danone se pourvoit en appel et engage de nouvelles poursuites contre Wahaha
 Le Conflit Wahaha-Danone s'enlise avec de nouvelles poursuites
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.