Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 13.02.2009 15h40
Motorola annonce une autre vague de licenciements

Le bureau de Beijing du fabricant américain de téléphones portables Motorola a confirmé un projet de suppression d'emplois mercredi après la parution du bulletin de l'activité de l'entreprise au quatrième trimestre de 2008. Un porte-parole de Motorola a déclaré dans une interview que l'ajustement des effectifs est encore à l'étude, et il sera réalisé en plusieurs phases.

"Si d'autres départements sont touchés, Motorola va réagir", a-t-il dit. "Ces modifications visent à aligner les effectifs avec plans stratégiques de croissance dans les circonstances actuelles."

Motorola a annoncé une perte de 3,6 milliards de dollars de son chiffre d'affaires en 2008. La compagnie avait vendu seulement 19,2 millions de téléphones portables chaque trimestre, 53% de moins comparé à il y a un an.

Bien que le porte-parole n'a pas révélé un nombre de personnes licenciées, il paraît que 350 employés chinois auraient reçu des avis de licenciement. Une source bien informée a déclaré que Motorola avait fait des changements importants dans la structure de sa main d'œuvre en supprimant 4 000 emplois sur ses opérations internationales.

"Notre département de téléphones portables est le plus durement touché", a déclaré un employé de Motorola. "L'équipe de la plate-forme logicielle chinoise a été réduite de 450 personnes et a un effectif actuel de moins de 100 employés."

Le gouvernement a émis récemment un mandat stipulant que les entreprises qui prévoient de réduire leurs effectifs plus de 20 emplois devraient faire rapport auprès de la section locale des ressources humaines et de la sécurité sociale. Le porte-parole de Motorola a déclaré que la société a déjà présenté son projet auprès de ces services à Beijing.

Ce n'est pas la première fois que Motorola supprime les emplois en période d'aggravation de la crise financière. A la fin de 2008 Motorola a supprimé 600 emplois sur l'effectif de 2 600 postes de son département R&D en Chine.

Presque au même moment, le fabricant finlandais Nokia et la société d'électronique Philips ont également procédé à des suppressions à cause de la baisse de la demande sur les téléphones portables. Mercredi, Nokia a annoncé qu'elle allait fermer un site de recherche en Finlande et licencier temporairement l'ensemble des 2 500 membres de son personnel en employant les personnes par roulement dans son usine de Salo en Finlande, ce qui a touché entre 20 et 30% des effectifs du personnel, tandis que Philips va réduire 6 000 emplois pour faire face à la récession.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Chine: un vice-premier ministre chinois rencontre le président de Motorola
 Les investissements cumulés de Motorola en Chine ont dépassé 3,6 milliards de dollars
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.