Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 07.03.2009 13h21
Enquête: les entreprises chinoises enthousiastes concernant les acquisitions à l'étranger

L'activité M & A (les fusions et les acquisitions) à l'étranger des entreprises chinoises va augmenter au cours des 12 prochains mois malgré la récession économique mondiale, selon une récente enquête menée par Royal Bank of Scotland (RBS).

Le rapport affirme que 63% des répondants s'attendent à ce que le niveau de l'activité M & A chinoise augmente, alors que seulement 21% ont déclaré que le niveau baisse.

L'enquête a été menée par les experts indépendants de l'entreprise de consulting Mergermarket sur 106 répondants de la partie continentale de Chine et de Hong Kong, y compris les entreprises chinoises d'outre-mer qui ont entrepris des fusions et des acquisitions, des professionnels en consulting financier et les sociétés d'investissement privé.

"L'enquête confirme ce que nous voyons sur le marché : les entreprises chinoises sont toujours désireuses d'étendre leurs acquisitions à l'étranger. Cela fait partie de la poursuite d'une tendance de longue date et l'environnement économique actuel peut présenter de nombreuses opportunités", a déclaré Michael Bracken, directeur général du groupe de financement des sociétés pour l'Asie sous l'égide de la RBS.

Le rapport mentionne que des entreprises interrogées, qui ont été directement impliquées dans une transaction étrangère d'une compagnie chinoise sont plus optimistes sur les perspectives de marché cette année. 65 à 70% des répondants croient que l'activité M & A des entreprises chinoises va augmenter cette année, alors que 27% des entreprises seulement n'ont pas entrepris de transactions à l'étranger.

57% des répondants ont déclaré qu'ils estiment que la capacité des entreprises chinoises à financer des offres à l'étranger a été affectée par la crise des crédits, tandis que 43% considèrent que ces opérations de financement n'ont pas été touchées par la crise.

"Les actionnaires privés qui ont été questionnés sont moins enthousiastes que les entreprises sur la capacité des investisseurs chinois à financer les transactions à l'étranger dans le contexte de la crise financière actuelle", mentionne le rapport. Seulement 20% des sociétés d'investissement privé considèrent que les capacités de financement des investisseurs ne seront pas affectées par la crise, par opposition à 44 et 47% des répondants dans le consulting et les grandes entreprises.

L'acquisition de parts de marché à l'étranger est citée par 52% des répondants comme la principale raison pour laquelle la Chine procéderait à l'acquisition d'une entreprise étrangère, tandis que 47% ont également estimé que l'acquisition de technologies ou de savoir-faire serait le facteur principal.

Les investissements nationaux directs à l'étranger devront augmenter de 13,2% sur un an avec 59 milliards de dollars cette année, selon la Commission nationale du développement et des réformes. Le secteur M & A est devenu une partie importante des investissements des entreprises chinoises à l'étranger.

En 2008, le volume des transactions chinoises M & A à l'étranger a augmenté de 2,5 fois avec 42,3 milliards de dollars avec 57 transactions annoncées, avec notamment 14 milliards de dollars proposés par Chinalco désireuse d'acheter Alco pour une participation de 12% dans Rio Tinto. En termes de valeur, selon Mergermarket, le volume des transactions M & A chinoises à l'étranger aurait représenté 24,1% du total des investissements étrangers en Asie l'année dernière.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La BOC n'est pas candidate au rachat de l'américain AIG
 Wen Jiabao: le peuple est une force puissante contre la crise financière
 Des règlements commerciaux en yuan pour certains échanges économiques chinois à partir de mars (Banque centrale)
 Le logement devenu un sujet de débat pendant les "deux sessions"
 Chine : trois responsables font état de l'économie chinoise
 Conférence de presse sur l'économie chinoise dans le cadre de la 2e session de la XIe APN (5)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.