Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.05.2009 11h19
Les exportations chinoises s'effondrent tandis que les investissements montent en flèche

Les investissements fixes ont continué à augmenter en avril grâce aux mesures de stimulation du gouvernement, mais les exportations nationales ont chuté à nouveau, en raison de la faiblesse de la demande sur les marchés étrangers.

Les dépenses nationales dans les projets d'infrastructure, à savoir les routes, les ponts et les nouvelles usines ont augmenté de 30,5% au cours des quatre premiers mois par rapport à l'année précédente. Cela est comparable à une augmentation de 28,6% au premier trimestre, a déclaré mardi 12 mai le Bureau national des statistiques.

Pendant ce temps, les exportations ont chuté de 22,6% par rapport à l'année précédente jusqu'à 91,94 milliards de dollars en avril, a mentionné mardi le 12 mai la douane chinoise. C'était une baisse plus importante que les 17,1% de baisse en mars dernier. Les importations ont chuté en avril de 23%, comparé à la baisse de 25,1% en mars.

"Nous espérons que les investissements fixes pourront contribuer plus à la croissance du PIB chinois en 2009," a annoncé le 13 mai à Beijing Jing Ulrich, président de JPMorgan pour la Chine. Ulrich espère que ces investissements pourraient représenter 45% de l'économie chinoise cette année, si elle se maintient à un taux de croissance entre 25% et 30 % pour le reste de l'année.

Les analystes ont dit que la reprise récente du marché immobilier pourrait soutenir davantage la croissance de l'investissement. L'investissement immobilier, qui représente plus d'un tiers des investissements fixes a augmenté de 4,9% au cours des quatre premiers mois de l'année, avec une hausse de 4,1% pour le premier trimestre.

Cependant, la remontée des prix de l'immobilier pourrait également aider à stimuler les investissements dans le secteur. Selon la Commission nationale du développement et des réformes, la moyenne des prix du logement dans les 70 grandes villes chinoises a augmenté de 0,4% en avril par rapport au mois précédent, même si elle représente une baisse de 1,1% par rapport à l'année précédente.

Les investissements représentent 42% du PIB chinois, comparé à 48% pour la consommation et 9% pour les exportations nettes. Les analystes ont longtemps critiqué la dépendance excessive de l'économie chinoise des investissements et des exportations, ce qui la rend influençable par la fluctuation économique des pays étrangers.

"Dans le court terme, l'augmentation des investissements du gouvernement est nécessaire pour stabiliser l'économie", a dit Ulrich. "Mais l'argent ne doit pas être utilisé pour la construction des nouvelles capacités de production, compte tenu de la surproduction dans certains secteurs d'activité."

Les investissements relatifs à l'encouragement du gouvernement devraient aider à atténuer l'impact de la baisse drastique de la demande extérieure.

Le secteur national du commerce extérieur a fourni plus de 80 millions d'emplois, a indiqué le ministère du Commerce dans une déclaration le 13 mai. Le ministère avait précisé que le commerce extérieur sera confronté à de graves défis, malgré les tentatives du gouvernement de stimuler ce secteur d'activité.

L'Organisation mondiale du commerce estime que le commerce mondial devrait connaître un déclin de 9% en 2009, la plus forte baisse depuis la Seconde Guerre mondiale.

La plus grande foire chinoise, la Foire de Canton, a fermé ses portes le 7 mai, avec une baisse de commandes à l'exportation de 17%, ce qui selon les analystes est un signe supplémentaire de faiblesse dans le secteur.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?