Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.06.2009 13h59
Beijing subirait des mesures restrictives de l'OMC sur les exportations

L'Union européenne (UE) et les Etats-Unis pourraient prendre des mesures contre la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les restrictions sur l'exportation de près de 20 matières premières industrielles au mois de juin, ont déclaré l'UE et des sources du secteur industriel.

Certaines sources ont annoncé que Bruxelles et Washington ont pour projet de demander officiellement des entretiens avec la Chine sur cette question le 22 juin. Si les négociations échouent, la prochaine étape serait un panel de l'OMC pour entendre la plainte.

L'UE et les Etats-Unis accusent la Chine de restreindre les exportations de matières premières utilisées dans l'acier, les semi-conducteurs, les avions et d'autres produits en dépit de l'engagement pris par Beijing en vue d'éliminer les taxes et les charges sur les exportations lorsque le pays a rejoint l'OMC en 2001.

Parmi les matériaux concernés il y a phosphore jaune, l'antimoine, la bauxite, le coke, le spath fluor, l'indium, le carbonate de magnésium, le molybdène, les terres rares, le silicium, le talc, l'étain, le tungstène et le zinc.

Le nombre des différentes matières premières "sera de 20 environ", a déclaré une source.

"La Chine aurait mis des quotas à l'exportation et des taxes inéquitables sur les matières premières qui faussent l'image du marché mondial et empêchent les entreprises européennes et américaines de fonctionner", a déclaré une source.

L'Union européenne est le plus grand partenaire commercial de la Chine. Le volume commercial entre les deux a augmenté de 425,58 milliards de dollars en 2008, soit une augmentation de 19,5% par rapport à l'année précédente.

Le mois dernier, la Chine a promis d'envoyer ses entreprises pour faire des acquisitions de plusieurs milliards de dollars en Europe et a appelé l'UE à résister aux obstacles commerciaux.

Le Vice-premier ministre Wang Qishan a déclaré aux fonctionnaires de l'UE le 7 mai dernier, que le gouvernement chinois enverra des délégations de plusieurs entreprises en Europe pour refaire une tournée d'acquisitions à la manière de la mission du mois de février dernier, lorsque la délégation chinoise a dépensé 13,6 milliards de dollars sur les contrats en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et en Suisse.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?