Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.06.2009 15h00
La marque Wahaha appartient en fin de compte au Groupe Wahaha

Le tribunal populaire de seconde instance de la Municipalité de Hangzhou, Province du Zhejiang, a rendu le 21 mai 2009 son dernier verdict en rejetant l'appel de Danone qui demande l'annulation de la sentence prononcée par le Comité d'arbitrage de Hangzhou, rapporte 'China Securities Journal' qui ajoute qu'en fin de compte, le Groupe Wahaha rétablit ainsi son droit sur la marque Wahaha. Désormais, la marque Wahaha, qu'elle soit inscrite à l'intérieure ou à l'extérieure du territoire chinois, elle appartient indéniablement au Groupe Wahaha de Hangzhou.

Ce qui mérite d'être signalé c'est qu'un autre arbitrage ayant rapport à la marque Wahaha, c'est-à-dire l'arbitrage sur le « contrat d'autorisation du droit d'utilisation de marque » est en cours au Comité d'arbitrage de commerce économique international de Chine installé à Beijing.

D'autre part, Danone a porté l'affaire en mai 2007 auprès du tribunal d'arbitrage international de la Chambre de Commerce de Stockholm (SCC) en portant plainte contre Wahaha l'accusant de concurrence inter-métier et d'imposture à l'égard de Danone et exigeant qu'il mette fin à ses actes de violation des droits d'autrui et dédommage Danone des pertes de profits qu'il aurait subi durant les 39 années où l'échéance de la joint-venture n'était pas encore arrivée à son terme.

On apprend que ledit tribunal d'arbitrage prévoit de prononcer sa sentence en juillet prochain et à ce moment-là, le « conflit Danone-Wahaha » connaîtra finalement un aboutissement.

Selon www.qianlong.com, le procès acharné engagé entre le groupe Wahaha, géant chinois de produits alimentaires et de boissons, et le Groupe Danone, leader européen dans l'agroalimentaire, a duré il y a déjà plus de deux ans. Certains médias et hommes d'affaires européens pensent que cette affaire sert de pierre de touche mettant à l'épreuve l'environnement d'investissement et l'esprit contractuel en Chine. De l'autre côté, aux yeux d'un grand nombre de Chinois, C'était le plus grand et le plus important ‘procès international' d'une joint-venture sino-européenne depuis l'application en Chine de la politique d'ouverture sur l'extérieur et l'affaire constitue pour les entreprises chinoises un cas typique et symbolique permettant de sonder et de mesurer l'impartialité, l'équité et l'objectivité de la justice occidentale.

Pour ce qui est de ce grand procès concernant le « conflit Danone-Wahaha », Danone a connu successivement 37 défaites auprès de tribunaux de plusieurs pays et territoires de l'Europe et de l'Amérique du Nord et le dernier verdict qui sera rendu prochainement par SCC mettra un point final au litige Danone-Wahaha. Cette ‘lutte commerciale internationale' qui s'est produite entre la Chine et l'Europe apportera peut-être d'heureuses inspirations et de nouvelles opportunités aux deux parties concernées quant à leur coopération économique et commerciale.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?