Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.07.2009 13h32
Des experts estiment que plus de 1 000 milliards de yuans de crédits bancaires ont été déversés dans les marchés financier et immobilier

Selon les dernières statistiques de la Banque populaire de Chine, le total des crédits délivrés par les établissements financiers au cours du premier semestre s'est élevé à 7 370 milliards de yuans, dépassant largement le plan annuel prévu de 5 000 milliards de yuans. En même temps, on se rend compte d'une contradiction entre les statistiques macroéconomiques et la situation microéconomique des entreprises. On entend beaucoup parler du déversement de fonds de crédit bancaire dans les marchés financier et immobilier, et des experts estiment qu'il s'agit d'une somme de plus de 1 000 milliards de yuans.

Selon Wei Jianing, directeur adjoint du département de macroéconomie du Centre des études sur le développement du Conseil des affaires d'État, près de 20 % des crédits bancaires accordés au cours du premier semestre se sont déversés dans les marchés financier et immobilier. Quoique sans preuve véritable, les chercheurs du domaine s'accordent généralement avec ce point de vue. En fait, Cheng Siwei, vice-président du comité permanent de l'APN (Assemblée populaire nationale), a déjà indiqué vers la fin du mois de juin que la délivrance de crédits avait connu une croissance rapide depuis le premier trimestre de l'année, qu'une partie de ces crédits s'étaient réellement déversés dans les marchés financier et immobilier et qu'il s'agissait de l'élément majeur qui avait poussé ces derniers vers le haut.

Selon Zeng Gang, directeur du service des recherches du secteur bancaire de l'Institut des finances de l'Académie des sciences sociales de Chine, un certain nombre d'entreprises sont encore confrontées à un excédent de production, et n'ont toujours pas pour intérêt d'investir dans la production et l'exploitation de façon substantielle. Par ailleurs, la politique bancaire demeure très souple sur le plan des crédits. Des entreprises qui reçoivent facilement des crédits, mais qui ne voient pas l'intérêt d'investir dans la production ni l'exploitation substantielle ont préféré dévier les crédits reçus dans les marchés financier et immobilier. Il s'agit d'une pratique déjà expérimentée à l'étranger.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?