Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.08.2009 08h33
La Chine va approfondir la réforme de son système financier pour soutenir la demande intérieure

La Chine s'est engagée à approfondir la réforme de son système financier et à encourager l'intermédiation financière à jouer un rôle plus efficace pour soutenir sa demande intérieure, annonce un communiqué publié mercredi à l'issue du premier Dialogue économique et stratégique sino-américain.

Pour remplir cet engagement, la Chine va encourager la libéralisation des taux d'intérêts et le crédit à la consommation, indique le communiqué.

La Chine va accélérer l'allocation de 30 milliards de dollars de quotas d'investissement aux investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (QFII), et continuera à permettre aux banques à capitaux étrangers installées en Chine, satisfaisant aux conditions de sécurité, de jouir des mêmes droits que les banques chinoises en termes de garantie de titres sur le marché interbancaire.

La Chine va augmenter graduellement le nombre de joints-ventures boursières qualifiées pouvant pratiquer le courtage en actions A, les opérations pour compte propre, et les services-conseils en placement, à condition qu'elles respectent les lois et les réglementations.

Le pays soutiendra également les entreprises étrangères à se coter sur les bourses chinoises en émettant des actions ou des certificats représentatifs d'actions étrangères, et les entreprises chinoises à se coter à l'étranger, dont aux Etats-Unis, indique le communiqué.

Les Etats-Unis poursuivront, de leur côté, une réforme globale de régulation et de supervision financière pour créer un système financier plus stable, permettant de prévenir et limiter les crises potentielles.

La régulation et la supervision seront renforcées pour s'assurer que toutes les entreprises financières qui constituent un risque important pour le système financier seront bien contrôlées. Les marchés financiers principaux devront être capables de subir des pressions continues et la faillite de grandes entreprises. Le gouvernement devra avoir les moyens nécessaires pour répondre rapidement et efficacement en cas de problèmes.

Les Etats-Unis ont promis de continuer à renforcer la supervision des entreprises sponsorisées par le gouvernement (Government Sponsored Enterprises, GSEs).

Dans le communiqué, la Chine et les Etats-Unis s'engagent à maintenir d'étroites communications et à renforcer la coordination pour promouvoir la stabilité financière, tout en oeuvrant ensemble pour faciliter la réforme du secteur financier.Tout cela afin d'améliorer la régulation et la supervision financière, ainsi que la transparence du marché financier.

Le premier Dialogue économique et stratégique sino-américain s'est tenu à Washington les 27 et 28 juillet. Le mécanisme a été conjointement lancé par le président chinois Hu Jintao et son homologue américain Obama durant leur rencontre en avril à Londres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?