100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.10.2009 08h48
Le plan d'expansion du CBD de Beijing bientôt fixé

Selon un responsable de la Commission du CBD (Central Business District), le quartier des affaires de Beijing, le plan de l'expansion de la zone vers l'est sera fixé au cours de la 10e édition de la Semaine des affaires internationales de Beijing qui aura lieu du 12 au 18 octobre.

Il s'agit d'un plan général concernant l'aménagement de l'espace, les types d'entreprises, et les aspects sociaux. Le plan repose en particulier sur la notion de faibles émissions de carbone. La commission publiera avant la fin du mois des concepts issus de sept cabinets d'architecture sur son site d'internet.

L'expansion du CBD a été approuvée le 26 mai par la mairie de Beijing et consistera à développer l'économie de sièges sociaux, la finance internationale et les affaires internationales de haut de gamme. Le quartier de Chaoyang, dans lequel se trouve le CBD de Beijing, investira en dix ans quelque 7 milliards de yuans dans les infrastructures de la nouvelle partie du CBD. La construction de la nouvelle zone sera achevée d'ici 6 à 8 ans.

Selon le plan d'expansion, la nouvelle zone du CBD occupera une superficie de 3 km2. Une autre zone de 3,97 km2 a par ailleurs été réservée pour un éventuel futur développement du CBD.

L'expansion vers l'est du CBD représente une rénovation complète de la zone qui, jusqu'à aujourd'hui, abrite les locaux de plus de 15 000 entreprises, dont 130 entreprises classées parmi les 500 plus importantes au monde, 203 établissements financiers étrangers et 36 sièges régionaux. Il s'agit de la zone la plus courue par les entreprises financières internationales lorsqu'elles s'installent à Beijing.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Vice-président chinois Xi Jinping commence la visite en Europe
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?