100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.10.2009 08h51
Chine: aucune approbation officielle du rachat de Hummer n'a été demandée

Le ministère chinois du Commerce a déclaré samedi qu'il n'avait reçu aucune demande d'autorisation de la Sichuan Tengzhong Heavy Industrial Machinery Co. pour le rachat de Hummer.

General Motors Co. et Tengzhong ont annoncé vendredi que les deux entreprises avaient finalisé un accord portant sur le rachat par Tengzhong de la célèbre marque de Hummer.

Selon cet accord, Tengzhong acquerirait la propriété de la marque Hummer, sa marque commerciale et noms commerciaux, ainsi que les brevets nécessaires à la fabrication des véhicules Hummer. Tengzhong reprendrait également les contrats de distribution de Hummer avec les actuels concessionnaires.

L'achat serait réalisé par l'intermédiaire d'une société d'investissement dont Tengzhong détiendra 80% des actions.

Les modalités financières de l'accord n'ont pas été dévoilées. Un prix d'achat de 150 millions de dollars circule dans la presse, mais il n'a pas été confirmé.

Selon la réglementation chinoise, un investissement effectué à l'étranger et dépassant 100 millions de dollars doit recevoir l'approbation du ministère chinois du Commerce.

La compagnie Tengzhong, de Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest), a signé début juin une lettre d'intention avec le constructeur automobile américain General Motors dans le but de racheter Hummer, la célèbre marque américaine d'automobiles de luxe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine critique les Etats-Unis pour avoir remis un prix au Dalai Lama
Vice-président chinois Xi Jinping commence la visite en Europe
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?