100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.10.2009 08h55
Une entreprise minière chinoise va investir un milliard de dollars aux Philippines

L'un des plus grands producteurs d'or chinois a officiellement annoncé son intention d'investir un milliard de dollars dans l'exploration de l'or et du cuivre aux Philippines dans les cinq ans à venir, a annoncé Malacanang, le palais présidentiel philippin.

Chen Jinghe, directeur de l'entreprise minière chinoise Zijin Mining Group Company Ltd., a signé jeudi un protocole d'accord avec le ministre philippin de l'Environnement, Joselito Atienza, dans le bureau de ce denier, a indiqué Malacanang dans un communiqué.

Selon M. Atienza, "l'intention d'investir (...) a été clairement énoncée" dans le protocole d'accord signé peu après que M. Chen et et Jerry Angping, président de Nihao Mineral Resources International, le partenaire local, eurent rendu une visite de courtoisie à la présidente Arroyo.

Zijin s'apprête à investir un milliard de dollars dans l'exploration de l'or et du cuivre aux Philippines sur une période de cinq en dépit des "lois strictes" en matière d'exploitation minière.

Sur son site officiel, l'entreprise Zijin, cotée à la Bourse de Hong Kong, se définit comme une très grande sociéte minière internationale à but lucratif qui utilise des technologies de pointe et qui travaille dans l'exploration et le développement de l'or et d'autres métaux de base.

Zijin, autrefois connue comme l'entreprise minière du comté de Shanghang dans la province du Fujian, qui dispose de filiales dans 20 provinces chinoises et sept pays, est devenue le plus grand propriétaire chinois de ressources minières, ainsi que le plus grand producteur d'or et le troisième producteur de cuivre de Chine. Elle figure également également parmi l'un des six principaux producteurs de zinc du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Procès des émeutes du Xinjiang
La nouvelle norme MTC créée
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux