100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.10.2009 16h19
Le kilométrage des voies ferrées de Chine totalisera 110 000 km en 2012

A la fin de l'année 2008, la longueur totale des lignes ferroviaires de Chine était de 161 100 km, alors que le kilométrage des voies ferreées était de 80 000 km. En 2012, le kilométrage des chemins de fer de Chine atteindra 110 000 km, alors que le taux d'électrification et le taux de lignes à double voie atteindront 50%. Un réseau ferroviaire complet et moderne prendra forme.

Actuellement, la longueur des voies ferrées affectées au trafic-passagers en construction est de plus de 10 000 km. En 2012, 13 000 km de chemins de fer pour le trafic-passagers et inter-villes seront mises en service. L'objectif est de construire un réseau ferroviaire à l'échelle nationale avec 4 lignes longitudinales reliant le sud et le nord et 4 lignes transversales reliant l'est et l'ouest. On va également créer un système de lignes inter-villes au delta du Yangsté, au delta du fleuve de Zhujiang (la rivière de perles), dans la région du pourtour de la mer de Bohai comme dans d'autres zones qui rassemblent des villes.

Un réseau de transports avec Beijing comme centre sera alors construit. Le temps pour aller de Beijing dans la plupart des capitales provinciales varie d'une heure à huit heures, de même que le réseau de transport dans des régions avec Shanghai, Zhengzhou, Wuhan, Guangzhou, Xi'an, Chengdu et Shenyang comme centres. Ces villes ont une demi-heure ou une heure de route avec les villes aux alentours. Le réseau couvrira 700 millions d'habitants et 70% des villes chinoises ayant une population de plus de 500 000 habitants.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les exportations de livres chinois encouragées par la cession des droits d'auteur
Foire du Livre de Francfort : débat animé sur le « Modèle chinois »
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux