100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.10.2009 08h09
La Chine va renforcer la coordination internationale sur les politiques fiscales

La Chine va renforcer la coordination internationale sur les politiques fiscales, a déclaré lundi Xie Xuren, ministre chinois des Finances, lors de la 3e Conférence mondiale du Dialogue fiscal international (DFI), qui s'est ouverte lundi à Beijing.

Le gouvernement chinois "va s'engager activement dans les dialogues en matière de politiques fiscales et dans la coordination pratique avec les pays, les régions et les organisations concernés," a indiqué Xie Xuren.

La Chine comprend l'importance de l'impôt comme un instrument clé de la politique macroéconomique. "Pendant la récession financière mondiale de l'année dernière, la Chine a lancé des réductions structurelles de l'impôt, ce qui a aidé l'économie à se redresser," a-t-il ajouté.

C'est l'occasion de reconsidérer le rôle que doivent jouer les politiques fiscales dans l'amélioration de la finance, a indiqué de son côté Takatoshi Kato, directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI).

"La coopération et la coordination internationales seront décisives," a souligné Takatoshi Kato.

Les impôts jouent un rôle crucial dans les ajustements des réglementations financières et des incitations dans les secteurs financiers pour assurer une bonne supervision et une gestion des risques, a estimé Angel Gurria, secrétaire général de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La première conférence du DFI s'était tenue en 2005. Elle a lieu tous les deux ans. Cette année, la conférence a pour thème "Institutions financières et instruments financiers -- Questions fiscales et axes de solutions". Elle se tient à Beijing du 26 au 28 octobre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?