100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.11.2009 14h15
Huawei dépasse ses concurrents sur le marché des télécommunications

La compagnie Huawei Technologies spécialisée dans les hautes technologies et les télécommunications est en passe de devenir le deuxième fournisseur de matériel de télécommunications dans le monde, à en juger par les recettes de l'entreprise à la fin de l'année, grâce à l'encaissement des grandes commandes qu'elle avait remportées tant en Chine, qu'à l'étranger.

La société pourrait cependant rencontrer des difficultés sur le long terme, car elle doit faire face à la demande croissante et une forte concurrence de la part de ses concurrents, mettent en garde les experts.

Contrairement à la plupart des entreprises chinoises, Huawei fait près de 70% de son chiffre d'affaires sur les marchés étrangers, le marché intérieur étant un supplément à ses bénéfices. Par conséquent, cela a fait de la société privée Huawei l'une des entreprises chinoises les plus performantes à l'étranger.

Fang Meiqin, directeur associé au cabinet d'études BDA China, a déclaré le 16 novembre que les bénéfices de Huawei sont susceptibles d'augmenter de 21% cette année à 18,4 milliards de dollars. Cela aiderait l'entreprise chinoise à surpasser son plus grand rival, Nokia Siemens Networks, qui prévoit un chiffre d'affaires annuel de 15,7 milliards de dollars.

Fang a indiqué que Huawei a gagné du terrain de manière significative sur ses concurrents, Alcatel Lucent et Nokia Siemens Networks, qui ont connu tous les deux une baisse de leur chiffre d'affaires de 22% et 26% respectivement cette année, en raison du ralentissement économique.

"Je pense que c'est une grande percée pour Huawei, car Nokia Siemens Networks est un rival redoutable", a dit Fang. La compagnie chinoise a toujours un défi considérable à relever, qui consisterait à déloger Ericsson, le leader du marché des télécommunications, la société suédoise prévoyant un revenu annuel de 26 milliards de dollars.

Selon un récent rapport du cabinet d'études Dell'Oro, Huawei a déjà emporté la deuxième place sur le marché de l'équipement pour les réseaux mobiles mondiaux au cours du troisième trimestre de cette année. L'entreprise chinoise a presque doublé sa part de marché dans ce segment atteignant 20% à partir de 11% l'année dernière.

En 2008, Huawei a déclaré un bénéfice d'activité de 18,3 milliards de dollars, ce qui en fait le quatrième plus grand fournisseur d'équipement des télécommunications dans le monde, a annoncé BDA China.

Une partie importante du chiffre d'affaires de Huawei cette année provenait des dépenses des télécommunications nationales pour les services 3G et les équipements de télécommunications reliés à ce nouveau type de téléphonie mobile. Les trois principales entreprises de télécommunications dans le pays devraient investir près de 41 milliards de dollars pour construire l'infrastructure du réseau 3G en 2011.

Fang de BDA China a déclaré que les dépenses en capitaux chinois devraient augmenter de 11% cette année en raison de l'octroi de licences 3G et des plans d'aide à la relance économique du gouvernement.

Mais ce qui a attiré l'attention des experts de ce secteur, c'est que la compagnie chinoise a surenchéri ses concurrents Ericsson et Nokia Siemens et a remporté l'appel d'offre pour développer le réseau mobile de quatrième génération (4G) en Norvège.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse des IDE en Chine en octobre
Le président chinois appelle à la réforme de l'APEC pour renforcer l'efficacité de la coopération
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore