100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.11.2009 14h14
La Chine nie avoir mis des terres cultivables sur le marché pour faire baisser le prix des logements

Un haut responsable chinois du planning des terres a démenti mardi 24 novembre les informations faisant état d'une possible mise sur le marché de terres cultivables afin de soulager la pénurie de terrains et ainsi infléchir la courbe des prix du logement, qui monte en flèche.

« Il s'agit de la part de certains médias d'une interprétation erronée, qui a transformé le programme pilote d'une province de mettre sur le marché des terres cultivables et ainsi de calmer la fièvre du marché immobilier en une décision du gouvernement central », a annoncé l'agence de presse Xinhua, citant Long Bing, fonctionnaire du Ministère du Territoire et des Ressources.

La rumeur s'était fait jour après que le site Internet officiel de la province du Zhejiang, située dans l'Est de la Chine, ait annoncé que la province allait, à compter du 1er janvier prochain, diriger elle-même la circulation des droits d'utilisation des terres provenant de la propriété collective.

Cette initiative de la province du Zhejiang attend toujours une approbation officielle, a ajouté M. Long.

Cependant, poursuit-il, si jamais ce plan était approuvé, ces terres cultivables seraient principalement utilisées pour le développement d'entreprises au niveau communal et ne pourraient l'être aux fins de construction de logements.

Le prix des logements dans soixante-dix grandes villes de Chine a augmenté de 3,9% en octobre par rapport à l'année dernière ; et de 0,7% depuis le mois de septembre, d'après les chiffres du Bureau national des Statistiques.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine réfute les accusations des Etats-Unis de cyberespionnage et de manipulation de la monnaie
Chine: 139 mineurs pris au piège lors d'un coup de grisou (nord-est)
Paris discute de projets de nouveau métro
Match France-Eire : pourquoi on s'en prend seulement à Thierry Henry ?
Un président pour l'Union européenne, une bonne nouvelle pour les relations avec la Chine
Le football africain connaît un essor prodigieux
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique