100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.12.2009 08h35
Chine: lancement d'un fonds de capital-risque pour les petites entreprises

Un fonds de capital-risque visant à rassembler des fonds pour les petites entreprises chinoises a été créé samedi pour les aider à surmonter les difficultés financières actuelles.

Ce fonds sera géré par l'Association chinoise des petites et moyennes entreprises et Shenzhen Junsheng Capital, grande société de capital-investissement et de gestion d'actifs.

La phase initiale du projet vise à collecter un milliard de yuans (147 millions de dollars) grâce à des offres privées, a indiqué le président de l'association, Li Zibin. Deux milliards de yuans supplémentaires seront ensuite collectés.

Le fonds permettra aux petites entreprises de se développer grâce à des capitaux privés, a affirmé Wang Liming, directeur du Département des petites entreprises du ministère de l'Industrie et de la Technologie de l'Information.

Le fonds initial devrait provenir de départements gouvernementaux tels que le ministère chinois des Finances et le ministère des Sciences et Technologies. Les banques et compagnies d'assurance sont également invitées à participer au fonds.

Les petites entreprises chinoises souffrent actuellement d'un manque de financement, les prêteurs commerciaux chinois préférant investir dans les entreprises d'Etat et les projets de grande envergure.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La visite de Hu Jintao au Kazakhstan et au Turkménistan va renforcer les relations bilatérales
"Voyager, écrire et lire": Jean-Marie Gustave Le Clézio à l'Académie des Sciences sociales de Chine
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?
Les automobiles chinoises luttent pour entrer sur le marché de l'Union européenne
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré