Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.12.2009 09h13
Chine : les efforts de créations d'emplois donnent des résultats positifs

Les politiques et mesures chinoises pour créer plus d'emplois dans le cadre de la crise financière ont donné des résultats positifs, a déclaré samedi Yin Weimin, ministre chinois des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

La Chine a créé plus de 11 millions d'emplois en 2009, plus que l'objectif prévu pour cette année.

Des millions d'entreprises chinoises sont bénéficiaires de la mesure la plus importante appliquée depuis le début de l'année, qui leur permet de retarder de six mois le paiement des fonds de la sécurité sociale versés par les entreprises, a-t-il expliqué.

Le système chinois de sécurité sociale se divise en cinq catégories : assurance retraite, chômage, santé, des accidents du travail et maternité.

La mesure a temporairement baissé tous les taux de prise en charge, excepté celui de la retraite. Le gouvernement a accordé des subventions pour le paiement des fonds de sécurité sociale pour les entreprises rencontrant des difficultés financières.

Cette mesure a diminué le fardeau de 33,9 milliards de yuans (5 milliards de dollars) qui pesait sur 1,6 million d'entreprises pour les dix premiers mois de l'année, a précisé Yin Weimin à Xinhua.

La Chine a créé 10,13 millions de nouveaux emplois dans les zones urbaines sur les onze premiers mois, dépassant l'objectif du gouvernement de 9 millions d'emplois sur toute l'année.

Le taux de chômage en milieu urbain devrait s'établir à 4,3% en fin d'année, validant ainsi l'objectif de 4,6% établi en mars.

En 2008, le taux de chômage en milieu urbain était de 4,2%.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence