100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.12.2009 09h33
La Chine apporte une contribution importante à la reprise de l'économie mondiale (INTERVIEW)

"2009 sera une année extraordinaire qui entrera dans l'histoire économique mondiale, et la performance de la Chine pourrait en être une châpitre remarquable", a déclaré un économiste de l'ONU lors d'une interview accordée récemment à Xinhua.

La Chine, en adoptant des politiques efficaces de stimulation de la croissance économique dans le pays, a contribué à la reprise de l'économie mondiale, a affirmé Hong Pingfan, un responsable chargé de la surveillance de l'économie mondiale au Département des affaires économiques et sociales de l'ONU.

L'année 2009 marquera un point tournant pour l'économie mondiale qui, malgré une baisse de 2,2% du PIB mondial (la première fois depuis la Seconde Guerre Mondiale), a réussi à éviter une crise comme celle de la Grande dépression de 1929, grâce aux efforts du monde entier, a expliqué M. Hong, et de noter qu'au second semestre de cette année, le monde sortait graduellement de la crise financière, malgré nombre de défis et de difficultés sur la voie du redressement.

En 2009, la Chine a obtenu une croissance au-dessus de 8%, ce qui a aidé les pays asiatiques à échapper à la liste des pays en développement les plus frappés par la crise, selon lui.

La baisse des exportations à cause de la crise à l'échelle mondiale représentait un grand défi pour le développement économique de la Chine, mais il n'y a pas eu de récession dans l'économie chinoise, a-t-il noté. Le gouvernement chinois a pris des mesures pour stimuler la demande intérieure pour compenser la baisse des exportations, qui ont d'ailleurs repris depuis le premier trimestre de 2009.

La performance économique de la Chine a contribué au maintien de la demande mondiale et de la confiance mondiale dans la lutte contre la crise, a ajouté l'économiste de l'ONU.

La Chine a appelé activement les pays à adopter des mesures macro-économiques pour stimuler la croissance, à défendre un système de commerce et d'investissement mondial juste, libre et ouvert, en vue d'assurer la libre circulation des marchandises, des investissements et des services dans le monde. Elle a également joué un rôle actif pour promouvoir la réforme du système monétaire international, initier une réforme juste et de mannière coordonnée, pour augmenter la représentativité et la voix des pays en développement dans les institutions financières internationales, telles que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, selon lui.

La Chine contribuera davantage à l'économie mondiale en 2010, malgré des défis et difficultés sur sa voie de développement économique, a conclu M. Hong.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : célébration du retour de Macao et inauguration du nouveau gouvernement de la RAS
Beijing et Séoul cherchent à renforcer la coopération tous azimuts
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?