100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.01.2010 10h48
Hainan s'efforce de mettre en valeur la nouvelle zone de libre-échange Chine-Asean

La zone de libre-échange Chine-Asean est entrée en vigueur le 1er janvier 2010. La Chine et les dix pays de l'Asean, qui réunissent un PIB annuel de 6 000 milliards de dollars, s'approchent ensemble de la suppression des taxes dans leurs échanges commerciaux.

''Le lancement de la zone de libre échange offre une opportunité importante de commerce et d'investissement pour Hainan en Asie du Sud-est.'' a indiqué Wang Keqiang, directeur adjoint du Service du commerce de la province de Hainan.

''Hainan s'apprête à profiter du 60e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Vietnam pour promouvoir la coopération avec ce dernier, et les autres pays de l'Asean. Et ceci commencera par le commerce frontalier'', a noté un responsable du Département du commerce frontalier de l'Asean du Service du commerce de Hainan.

En raison de ses avantages géographiques, les échanges commerciaux entre Hainan et les pays de l'Asean sont plutôt traditionnels et ordinaires. Selon les statistiques, les activités d'import-export de Hainan se sont réduites de 15 % en moyenne de janvier à novembre 2009, mais la valeur des échanges commerciaux avec les pays de l'Asean s'est accrue de 40 % l'année précédente. Ceci a rendu la baisse provinciale du commerce international moins inquiétante par rapport à la moyenne du pays. Le commerce avec le Vietnam s'est accru par ailleurs de 122 % par rapport à la même période en 2008.

''Grâce à la nouvelle zone de libre-échange, la coopération entre Hainan et l'Asean deviendra plus large et plus prometteuse'' a affirmé M. Wang. En fait, Hainan envisage de créer une base d'entrepôts dans l'ouest de la Chine et de développer les capacités logistiques entre la Chine et les pays de l'Asean. Puisque la plupart des entreprises du Hainan manquent de ressources naturelles, elles cherchent à s'implanter dans l'Asean pour y créer des filiales, d'autant que les politiques d'investissement sont très encourageantes actuellement dans le domaine.

La transformation de l'île de Hainan en site touristique international fait aujourd'hui l'objet d'une stratégie nationale. La province envisage donc de multiplier à cet effet les lignes d'aviation à destination des pays de l'Asean. Elle cherche également à renforcer ses accords de coopération avec Singapour et l'Indonésie en matière d'investissements, et avec le Cambodge et le Laos pour l'exploitation des ressources naturelles. La province tient également prioritairement à la restructuration du secteur agricole en vue d'améliorer la qualité et l'image des produits agricoles locaux.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Dix pandas bientôt à Shanghaï pour célébrer l'Expo
Chine : la neige perturbe le trafic à Beijing
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU