100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.02.2010 08h36
Chine: plan de réserves stratégiques de terres rares sur le gisement de Baotou

Une filiale de la société chinoise Baotou Steel Rare-Earth Company sera responsable d'un programme de constitution de réserves stratégiques de terres rares sur le gisement de Baotou dans la région autonome de la Mongolie intérieure (nord), a annoncé mercredi la société.

Dans un communiqué à la Bourse de Shanghai, la Baotou Steel Rare-Earth a déclaré que ce programme serait confié à sa filiale Baotou Steel Rare-Earth International Trading Corporation.

La compagnie n'a pas révélé le montant des investissements, mais a indiqué que le gouvernement de la région autonome et le gouvernement municipal de Baotou devraient accorder 20 millions de yuans (2,93 millions de dollars) pour payer les intérêts des prêts bancaires.

Elle a ajouté que le plan avait été approuvé par le gouvernement régional.

La réserve de terres rares située à Bayan Obo sur le territoire de Baotou représente 75% des réserves totales de la Chine.

La capitalisation boursière de Baotou Steel Rare-Earth est de 19,3 milliards de yuans. C'est une des deux filiales de Baotou Iron and Steel cotées en Bourse de Shanghai, avec Baotou Steel Union. Baotou Iron and Steel est un des plus importants groupes sidérurgiques de la Chine.

Les collectivités locales soutiennent la transformation de Baotou en centre industriel de niveau mondial centré sur l'exploitation des terres rares. Elles favorisent aussi la création d'un système de réserves stratégiques de terres rares afin de stabiliser leurs prix.

La Chine est actuellement le plus grand producteur, exportateur et consommateur de terres rares du monde. Les réserves de la Chine représentent 80% des ressources en terres rares découvertes dans le monde, indique le ministère chinois de l'Industrie et de l'Informatisation.

Les terres rares comprennent des minéraux tels que le dysprosium, le terbium, le thulium, le lutetium et l'yttrium. Elles sont largement utilisées en électronique, aéronautique, l'énergie atomique et industrie de transformation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : publication du premier recensement des sources de pollution du pays
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?