100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.02.2010 11h11
Le manque de main d'oeuvre met la pression sur la Région du Delta

Les entreprises de la Région du Delta de la Rivière des Perles, une des plus importantes régions manufacturières du monde, font face à une grave pénurie de travailleurs migrants après la Fête du Printemps.

« De nombreuses entreprises ont augmenté les salaires dans l'espoir d'attirer plus d'ouvriers après les vacances », dit Xu Qun, manager au centre de ressources humaines Sanhe, situé à Shenzhen.

Le 21 février à la gare de Guangzhou, Zhang Minggui, âgé de 32 ans, attendait un ami qui devait venir le chercher et l'emmener à Dongguan, une des plus importantes villes industrielles de la Région du Delta.

« Mon ami m'a dit que les entreprises de Dongguan cherchent de nouveaux employés. Je vais essayer. Mais si les salaires ne sont pas suffisamment élevés, alors je rentrerai chez moi », dit-il.

Lors d'un salon de l'emploi à Shenzhen le 21 février, seules 1 000 personnes sont venues chercher du travail.

A Dongguan, on a besoin de plus de 150 000 ouvriers supplémentaires après la Fête du Printemps, d'après Huang Huiping, un responsable du Bureau du travail et de la sécurité sociale de Dongguan.

Des sources provenant de ce bureau ont annoncé qu'en décembre, il y avait, dans la ville, deux postes pour une personne.

D'après M. Huang, les industries de fabrication font face à un taux de vacance de postes de 80%.

« Cela est dû au fait que de nombreuses usines ont ouvert des chaînes de production supplémentaires à cause d'une augmentation des commandes venant de l'étranger », dit-il.

A Zhongshan, ville du Delta de la Rivière des Perles et centre de fabrication d'appareils électroménagers, il manque 130 000 ouvriers après les fêtes, d'après Zhang Yousheng, directeur général adjoint de Gaowei Electrics Group.

« Cette année, les salaires augmenteront de 30%. Pourtant, nous avons toujours autant de mal à trouver des ouvriers qualifiés », dit-il.

« Nous avons beson d'ouvriers sur nos chaînes de fabrication, car nos commandes ont augmenté », a-t-il ajouté.

Li Jing, expert à l'Académie chinoise des Sciences Sociales, attribue cette pénurie de main d'oeuvre à des salaires trop bas.

Ainsi que ses paroles ont été rapportées par China Radio International, « Les entreprises des régions centrales et de l'Ouest offrent des salaires identiques à celles de la région du Delta ».

« Les travailleurs migrants ont plus de choix d'emploi dans les régions centrales et de l'Ouest, du fait du plan de relance gouvernemental de 4 000 milliards de yuans (590 milliards de dollars US) mis en place l'année dernière pour développer la construction d'infrastructures. La construction massive de routes, d'aéroports et de voies ferrées dans ces régions attire un grand nombre d'ouvriers », dit-il.

Une récente enquête menée par le journal Southern Metropolis Daily de Guangzhou a ainsi montré que plus de 20% des travailleurs migrants de Dongguan ne reviendraient pas après la Fête du Printemps, du fait de salaires relativement bas.

Ce sont environ 95 travailleurs migrants, âgée entre 18 et 40 ans, qui ont été interrogés pour cette enquête au début du mois dernier.

L'enquête a aussi montré que des conditions de travail douteuses, dont la pratique, courante, de retarder le paiement des salaires, étaient une des raisons majeures de la pénurie de main d'oeuvre à Dongguan.

Le salaire minimum des ouvriers à Dongguan est fixé à 1 000 yuans par mois. Mais près de 70% des travailleurs migrants interrogés par l'enquête pensent qu'il devrait plutôt se situer entre 1 500 et 2 000 yuans par mois.

Cependant, Liang Guiquan, chercheur au Centre provincial de recherche et d'études situationnelles du Guangdong pense lui que cette pénurie de main d'oeuvre pourrait accélérer la revalorisation industrielle dans le Delta.

« Pendant de nombreuses années, les entreprises du Delta ont beaucoup dépendu des industries à forte main d'oeuvre. Cette pénurie de main d'oeuvre pourrait les aider à se tourner davantage vers les hautes technologies », a-t-il déclaré.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné