100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.02.2010 11h20
Les producteurs de l'acier vont parvenir à un accord sur les prix avec les géants mondiaux du minerai de fer

Les plus grandes aciéries chinoises ne sont pas parvenues à un accord intérimaire sur les prix avec BHP Billiton Ltd, comme l'ont rapporté par les médias étrangers au début de février, signe qui montre que les sidérurgistes chinois vont consolider leurs efforts dans les négociations qui sont à venir pour fixer les prix de référence sur le minerai de fer.

Une source représentant une grande aciérie appartenant à Etat a déclaré qu'aucun accord sur les prix n'a été conclu entre les principaux sidérurgistes chinois et les trois principaux fournisseurs du minerai de fer - Rio Tinto Group, BHP Billiton Ltd et Vale SA.

« Nous avons convenu de consolider nos efforts dans les négociations des prix cette année au cours d'une réunion interne de China Iron and Steel Association, au début de février », a déclaré la source. « Personne ne serait aussi bête pour arriver à une entente provisoire lorsque des discussions sont encore en cours. »

A la mi-février, Dow Jones a cité Hu Kai, un analyste à la maison de recherche de Umetal, qui a affirmé que BHP Billiton Ltd avait conclu un accord intérimaire sur le prix avec plusieurs aciéries chinoises pour une augmentation de 40% par rapport aux prix de référence de 2009-2010. Toutefois, l'analyste a déclaré que ses propos ont été mal interprétés.

«J'ai seulement dit que certaines aciéries chinoises ont acheté le minerai de fer en janvier à un prix au comptant qui est de 40% plus élevé que le prix de référence de l'an dernier. Il n'y avait pas de transactions au prix provisoire », a déclaré Hu.

Les prix de référence sont des prix de long terme, ou des prix en vrac actualisés en fonction des prix au comptant.

Baosteel Group Corp va négocier les prix de référence pour les producteurs d'acier chinois cette année avec les trois géants miniers mondiaux.

Bien que les entreprises sidérurgiques chinoises insistent sur la consolidation des efforts pour négocier avec les trois géants mondiaux, les prix du minerai de fer risquent encore d'augmenter, tirés par la demande énorme de la Chine, selon les analystes de l'industrie.

«La surcapacité de l'industrie sidérurgique de la Chine a fait grimper la demande, mais les nouvelles mines ne sont pas assez productives pour nourrir cette énorme demande», a déclaré Hu. « L'offre est inférieure à la demande et cela ne changera pas au cours des deux à trois années à venir».

Les chiffres des douanes montrent que la Chine a importé 630 millions de tonnes de minerai de fer en 2009, une augmentation de 41,6% comparé à 2008, principalement d'Australie et du Brésil.

Renforcée par la relance du gouvernement, l'expansion des infrastructures et de la fabrication automobile, la demande chinoise en acier était très importante l'an dernier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : examen du « Rapport d'activités du gouvernement »
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années
2010: une année de danse avec le tigre
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »