100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.02.2010 11h27
Le cognac est devenu un produit de marque d'origine protégé en Chine

La Chine vient d'approuver la protection du Cognac en tant que produit de marque d'origine.

Cette annonce a été conjointement faite par l'Administration d'Etat de la Supervision de la qualité, de l'Inspection et de la Quarantaine (AESIQ) et l'Ambassade de France en Chine mardi 23 février.

Le Cognac est ainsi devenu le premier produit de marque étrangère à être protégé en Chine.

Désormais, le Cognac, cette marque de qualité française, son procédé technologique traditionnel ainsi que sa valeur intangible sont protégés en Chine, a expliqué Pu Changcheng, directeur adjoint de l'AESIQ, ajoutant que ce qui signifie que non seulement les producteurs et les négociants en Cognac seront protégés, les produits chinois de marque de qualité tels que le Maotai jouiront d'une protection efficace en France et dans d'autres pays de l'UE.

La Chine améliorera sans cesse son système de protection des produits de marque d'origine, a-t-il dit.

La Chine continuera à approfondir la coopération et les échanges internationaux en matière de protection des marques d'origine, s'inspirant de l'expérience réussie de la protection du Cognac, a-t-il noté.

En tant que membre de l'Organisation mondiale du Commerce, la Chine protègera les produits de marque d'origine et s'opposera à toute atteinte aux marques d'origine, a-t-il déclaré.

Hervé Ladsous, ambassadeur de France en Chine, a dit que la confiance mutuelle entre la Chine et la France est née d'une coopération remontant à de nombreuses années. Le Cognac français est apprécié par les consommateurs chinois, de même que le Maotai fait l'objet d'une promotion en France.

Miguel Ceballos, conseiller de la délégation de l'UE en Chine, a dit pour sa part que l'UE développera davantage sa coopération avec la Chine dans ce domaine.

Jusqu'en décembre 2009, la Chine a placé sous une protection particulière quelque mille produits de marque d'origine en Chine et signé un mémorandum d'entente sino-européen sur les marques d'origine.

A l'heure actuelle, la demande de l'inscription du whisky écossais a été déjà reçue par la Chine.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : examen du « Rapport d'activités du gouvernement »
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années
2010: une année de danse avec le tigre
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »