100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.03.2010 08h51
La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan

La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan, en accord avec une série de mesures d'entrée favorables lancées ces dernières années, a déclaré dimanche Chen Mengshan, économiste en chef du ministère chinois de l'Agriculture.

La partie continentale aidera les agriculteurs taïwanais à élargir leurs parts de marché dans la partie continentale de Chine, et protégera les droits de propriété intellectuelle des produits agricoles de l'île par le renforcement de la surveillance du marché, a-t-il indiqué dans une interview accordée à Xinhua.

La partie continentale a déjà annulé les taxes pour 15 sortes de fruits, 11 sortes de légumes et 8 produits aquatiques de Taiwan, et envoyé des groupes d'achat sur l'île pour la période des récoltes.

Les exportations de produits taïwanais vers la partie continentale ont atteint 364 millions de dollars, soit 25 fois celles de 1997, a précisé Chen Mengshan.

Fin 2009, 6 100 entreprises agricoles de Taiwan ont investi un total de 7,2 milliards de dollars dans la partie continentale, récoltant des bénéfices substantiels, a-t-il également indiqué.

Les produits agricoles de la partie continentale sont complémentaires des produits du marché taïwanais, a-t-il poursuivi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la reprise du dialogue entre l'Inde et le Pakistan
Chine : publication du premier volume des oeuvres choisies de Jiang Zemin en cinq versions étrangères
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi