100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.03.2010 09h50
Liu Chuanzhi sur le développement du groupe Lenovo aux Etats-Unis

Avant l'acquisition d'IBM, les chiffres d'affaires du groupe Lenovo demeuraient au seuil de 3 milliards d'USD avec un bénéfice de 148 millions, et se sont élevés, à l'année pic après l'acquisition, à 16,9 milliards avec un bénéfice de 480 millions d'USD. Durant la crise financière globale, le groupe a affiché une perte de 226 millions d'USD, parce que la clientèle de l'ancien IBM comprenait surtout les grandes sociétés commerciales au lieu des consommateurs particuliers, et que la crise financière a frappé surtout les premières, a indiqué Liu Chuanzhi, président du conseil d'administration du groupe Lenovo, lors d'une interview collective sur la crise financière dans le cadre de la session 2010 de l'APN, en réponse à une question sur la situation et la stratégie du groupe Lenovo.

En 2009, depuis ma reprise de la fonction de président du conseil d'administration du groupe Lenovo, j'ai validé une nouvelle série de mesures stratégiques et le groupe a renoué avec les bénéfices et a réussi à se sortir de la perte. Le bénéfice réalisé au cours des deux derniers trimestres s'est élevé à 130 millions d'USD à peu près. Le groupe a réussi à conserver sa position sur le marché chinois. Aujourd'hui, le groupe essaie de s'imposer sur les marchés émergents, comme en Russie et en Inde, qui se relancent de façon relativement plus rapide que les autres régions du monde.

Aux États-Unis et en Europe, on reste pour l'instant prudent tout en essayant de conserver les parts de marchés et les bénéfices actuels. Il y a un problème d'adaptation culturelle au sein de notre groupe. On ne sait pas si nos collègues à l'étranger peuvent nous rejoindre pour nous orienter vers le marché à direction des particuliers.

L'investissement dans la recherche et le développement pourrait s'élever à des centaines de millions d'USD pour pénétrer dans un nouveau marché visant les particuliers. Un directeur n'aurait pas envie d'investir s'il tient compte plutôt du résultat de l'année courante ou de ses propres revenus. Heureusement, le changement a commencé après l'entrée en fonction du directeur général Yang Yuanqing.

Lenovo possède aujourd'hui une équipe de plus de 3 000 employés dans la recherche et le développement, et plus de 5 000 brevets dans le monde. On prévoit un investissement de 2,5 milliards de yuans cette année dans le domaine.

Par l'acquisition d'IBM, on a récolté, premièrement, une grande marque, Think ; deuxièmement, une équipe de recherche et de développement qui a parfaitement intégré les qualités orientale et occidentale, et qui est cruciale pour la réussite de nos prochains produits. En avril, Lenovo va lancer ses nouveaux produits de téléphones et d'ordinateurs portables. Il s'agit du travail laborieux de notre équipe de recherche et développement.



Les sessions de l'APN et de la CCPPC 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine est capable de réaliser son objectif de réduction des émissions polluantes
La Chine construit une banque d'enregistrement sur les langues
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »