100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.03.2010 10h40
PME Chinoises : ambition sur le continent africain

Depuis les années 1990, les petites et moyennes entreprises chinoises ont commencé à faire du commerce avec l'Afrique. Dix ans après, le succès est au rendez-vous. Notre journaliste Liu Liyuan nous présente l'une de ces PMEs, dont le travail est exemplaire...

Chen Wenbing crée sa propre société en 1996 et établit des relations commerciales avec des clients dans plusieurs pays africains, entre autres, la Tunisie, la République populaire du Congo et le Soudan. Ses produits vont des textiles, aux meubles en passant par les matériaux de construction. Pour lui, les PME chinoises en Afrique ont leurs propres avantages.

Chen Wenbing

Président

Myway international trading CO. LTD

“D'un côté, les produits demandés par les clients africains sont souvent variés et commandés en petites quantité. Comparées aux grandes entreprises, les PME chinoises peuvent souvent agir rapidement. De l'autre, les prix des produits d'importation des pays occidentaux sont plus élévés. Donc les clients africains choisissent les produits chinois qui sont relativement bon marché et de bonne qualité."

Sous l'impact de la crise financière, les pays africains ont souffert de manques de financement. Ainsi, beaucoup d'entreprises chinoises ont été affectées. Mais Chen est convaincu que son entreprise étant crédible, la crise n'affectera pas son développement.

Chen Wenbing

Président

Myway international trading CO. LTD

"Entre le deuxième semestre 2008 et le premier semestre 2009, beaucoup de nos contrats avec les clients africains ont été suspendus. Mais la bonne crédibilité de notre entreprise nous a permi de réaliser un volume d'affaires de 10 millions de dollars américains en 2009. Nous sommes sûrs, cette année, que le volume des affaires en Afrique pourrait au moins tripler."

Ces dernières années, avec le soutien du gouvernement, le nombre des PME chinoises en Afrique a de loin dépassé celui des grandes entreprises chinoises. Leur influence est devenue remarquable et c'est à ce moment-là que les pays occidentaux se sont lancés dans une critique acerbe de la présence chinoise en Afrique.

Chen Wenbing, Président

Myway international trading CO. LTD

“Nous suivons le principe de l'égalité et des bénéfices mutuels. Les relations de bonne qualité et de longue durée entre l'Afrique et nous-mêmes ont prouvé la véracité de ce principe. Nous espérons pouvoir maintenir ces bonnes relations et proposer aux peuples africains des produits toujours de meilleure qualité et bon marché".

Chen Wenbing a d'autres objectifs: se lancer dans de nouveaux investissements sur le continent africain dans le seul but d'améliorer ses affaires. Son ambition est d'approfondir les relations avec ses clients africains dans l'intérêt réciproque pour la Chine et l'Afrique.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient totalement l'Accord de Copenhague
La Chine est capable de réaliser son objectif de réduction des émissions polluantes
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !