Le programme intensif de la Chine pour entrer dans l'ère du train à grande vitesse
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.03.2010 08h36
Chine : les bulles d'actifs sont plus inquiétantes que l'inflation (Fan Gang)

La menace inflationniste sur l'économie chinoise est moins inquiétante que celle des bulles d'actifs, a indiqué Fan Gang, secrétaire général de la Fondation de la Réforme de Chine, lors du Forum chinois du développement 2010.

L'économie chinoise va faire face à un nouveau cycle de croissance dans les deux prochaines années, mais les risques d'inflation et de bulles d'actifs demeurent, a-t-il affirmé.

Comparé à l'inflation, le traitement des bulles d'actifs est prioritaire, car les bulles d'actifs, une des causes de la crise financière, sont plus dangereuses, a expliqué l'économiste.

Il a estimé à 8-9 % la croissance économique chinoise cette année si tout va bien.

Malgré les mesures gouvernementales pour freiner les prix de l'immobilier, le marché immobilier chinois a vu les prix flamber en février à leur rythme le plus rapide depuis 20 mois, les prix des logements dans 70 grandes et moyennes villes chinoises ayant augmenté de 10,7 % en glissement annuel.

Ce problème, s'il n'est pas résolu de manière appropriée, pourra provoquer de l'instabilité sociale en Chine, a averti Zheng Yongnian, directeur de l'Institut de l'Asie de l'Est de l'Université nationale de Singapour.

Lors de son dialogue en ligne avec des internautes fin février, le Premier ministre chinois Wen Jiabao s'est déclaré déterminer à dompter le "cheval sauvage" du marché immobilier, et à maintenir les prix à un niveau raisonnable durant son mandat.

Il a annoncé que le gouvernement renforcerait ses efforts pour augmenter l'offre de logements abordables et encourager l'achat raisonnable de maisons pour restreindre la demande spéculative. Il a aussi promis de punir les promoteurs immobiliers qui ont amassé des terrains et des maisons achevées en prévision des hausses des prix.

Le gouvernement prévoit une hausse des prix à la consommation d'environ 3 % cette année, a annoncé le Premier ministre chinois dans son rapport d'activité du gouvernement.

Cet objectif ambitieux peut toutefois être réalisé, a souligné Yao Jingyuan, économiste en chef du Bureau national des Statistiques (BNS).

La Chine affronte une série de facteurs qui peuvent faire monter les prix à la consommation cette année, comme la croissance des prix des marchandises mondiales, les perspectives de forte inflation, et la réforme des prix des matières premières, a-t-il ajouté.

Cependant, l'offre suffisante de céréales à la suite de six années consécutives de bonnes récoltes et la surcapacité de production dans de nombreux secteurs permettront à la Chine de diminuer les pressions à l'inflation, a-t-il réaffirmé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le taux de change du Renminbi ne constitue pas la principale cause du déficit commercial américain
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?