100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.03.2010 13h55
Deux célébritées impliquées dans le procès pour corruption d'un banquier

Deux célébrités féminines et une forte somme d'argent ont été le 30 mars les vedettes du procès pour corruption de Wang Yi, ancien Vice-président de la China Development Bank, banque publique.


Wang Yi

Wang, dont le procès a eu lieu devant le Tribunal Populaire Intermédiaire No1 de Beijing, a plaidé coupable face aux accusations d'acceptation de pots-de-vin pour plus de 11,96 millions de Yuans (1,76 millions de Dollars) et avoué qu'il « avait utilisé son pouvoir et son influence à son bénéfice et à celui d'autres personnes ».

Le verdict n'est pas encore connu.

Mais la sensation est venue du témoignage déposé par Li Tao, un homme d'affaires de Hong Kong, qui a versé 5 millions de Yuans à Wang, et qui a, de manière inattendue, cité les noms de deux célébrités – la star de cinéma Zhao Wei et la vedette de la Télévision Centrale de Chine, Liu Fangfei, a rapporté le journal Beijing Evening News.

Li, qui a également été arrêté, a précisé qu'il y a quelques années, il avait invité Wang à participer à une cérémonie d'ouverture de sa société à Shenzhen, dans le Sud de la Chine. Zhao Wei était venue avec Wang et pour cela avait reçu un peu plus tard une enveloppe de 300 000 Yuans (43 944 Dollars US) au titre de « frais d'apparition », dit l'article.

L'agent de Melle Zhao, Chen Rong, a démenti ces allégations.


Zhao Wei

« Melle Zhao a en effet participé à une activité à Shenzhen il y a dix ans, mais cela n'était pas autre chose qu'un évènement commercial, un peu comme une participation à une activité commerciale. Nous avions été invités par une société de relations publiques et nous ne connaissons ni Wang ni Li », a déclaré Chen Rong a Sina.com, un portail en ligne très populaire en Chine.

Li a également déclaré que Wang lui avait demandé de donner 2 millions de Yuans à Melle Liu (292 960 Dollars US) afin qu'elle puisse rembourser son prêt immobilier. Mais en 2008, Wang aurait demandé à Melle Liu de rendre l'argent à Li, quand la police a commencé à enquêter sur l'affaire, d'après l'article.


Liu Fangfei

Melle Liu n'était pas joignable mardi pour de plus amples commentaires, son téléphone étant fermé.

D'après les charges apportées par la Branche No1 du Parquet Populaire Municipal de Beijing, Wang a reçu tous ses pots-de-vin pour l'aide qu'il fournissait en matière d'obtention de prêts.

Il aurait également aidé Li à obtenir un prêt pour un projet de construction d'autoroute, et aurait en échange reçu environ 5 millions de Yuans (732 402 Dollars US).

Wang aurait également pris avantage de sa position pour aider Zhou Hong, directeur général d'une usine de ferraille dans la Province du Yunnan, située au Sud-Ouest de la Chine, dans des opérations commerciales et de prêts, pour lesquelles il aurait reçu des pots-de-vin à hauteur de 6,3 millions de Yuans.

Wang, âgé de 54 ans, a connu une carrière impressionnante avant de faire l'objet d'une enquête pour de possibles faits de corruption. Il a été diplômé du Département d'histoire de la Peking University en 1984.

A l'âge de 39 ans, il est devenu Vice-président de la Commission chinoise de Régulation des Titres et a été Vice-président de la China Development Bank de 1999 à 2008, quand il a fait l'objet d'une enquête et a été démis de ses fonctions.

Wang est un des huit hauts fonctionnaires de niveau ministériel ayant fait l'objet d'une enquête pour corruption l'année dernière. Parmi les autres, on compte Huang Songyou, ancien Vice-président de la Cour Suprême Populaire, et Chen Shaoji, ancien principal conseiller politique de la Province du Guangdong, dans le Sud de la Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Li Keqiang rencontre Tony Blair
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé