100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.04.2010 08h45
L'urbanisation : un sujet majeur qui rassemble les entreprises chinoises et françaises

La crise financière mondiale a profondément bouleversé l'architecture économique mondiale et a poussé l'émergence de nouveaux moteurs de développement économique dans le monde.

Le 31 mars, le 16e colloque économique franco-chinois a eu lieu à Beijing. Sur le thème « nouveau monde : nouveaux marchés, nouveaux partenariats », les représentants chinois et français du milieu économique ont exploré les nouveaux modèles et les nouvelles opportunités pour la coopération sino-française en cette époque de l'après la crise.

Durant la conférence de presse organisée à cette occasion, M. Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre français, a déclaré : « j'ai participé ces dernières années à de nombreuses missions économiques et je crois pouvoir dire qu'il y a longtemps que je n'ai pas trouvé un climat aussi positif, aussi constructif. Les rencontres franco-chinoises se sont rapidement accélérées au cours de l'année 2009, et je crois vraiment que cette année 2010, avec les deux visites d'État, s'annonce de manière très fertile, très positive, en ce qui concerne les relations franco-chinoises ».

« En 2010, l'exposition universelle de Shanghai va montrer que la ville du XXIe siècle se dessine en Chine, et se dessine à partir des expériences, des talents, des innovations présentées à Shanghai. Nous pensons que les villes vertes sont vraiment les projets qui peuvent mobiliser un pôle comme celui du comité France-Chine, dans lequel on trouve toutes les compétences rassemblées pour participer à cette promotion d'une ville verte à la chinoise, c'est-à-dire, au fond, la réponse mondiale moderne à ce qui est un phénomène majeur au XXIe siècle : l'urbanisation », a souligné M. Raffarin.

Selon M. Jean-Pascal Tricoire, président du Comité France-Chine, les trois sujets qui rassemblent les entreprises chinoises et françaises sont : l'urbanisation et les villes vertes, l'économie d'énergie et de ressource, ainsi que le développement des nouvelles technologies.

En réponse à une question sur le développement du nord-ouest de la Chine et de la présence française dans ces régions, M. Raffarin a rappelé que la France travaillait avec la Chine en tant que pays « uni », un pays qu'elle voit dans toute sa « globalité », et même s'il est vrai que les entreprises françaises sont plus implantées à Wuhan, Shenyang et Shenzhen, la France souhaite tenir ses promesses de partenariat avec la Chine dans toute son unicité.

[1] [2] [3] [4] [5]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?