100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.04.2010 08h59
Les restrictions sur les exportations des produits de haute technologie vers la Chine sont le plus grand obstacle à la réduction du déficit commercial américain

Xu Chao, commissaire de l'Administration générale chinoise de la Presse et de l'Edition, a déclaré le jeudi 29 avril à Beijing que les restrictions imposées par Washington sur les exportations de produits de haute technologie vers la Chine étaient probablement le plus grand obstacle à la réduction du déficit commercial américain avec la Chine. La réévaluation du RMB n'aura pas l'incidence souhaitée sur le déficit.

Lors d'une conférence de presse du Bureau de l'Information du Conseil des affaires d'Etat chinois, Xu Chao a précisé que l'immense déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine existait depuis des années. Alors qu'il reste stable même en période de crise financière mondiale, le gouvernement américain a accusé unilatéralement la Chine de limiter l'entrée des produits américains sur le sol chinois. Et pourtant, les Etats-Unis ont imposé des restrictions sur les exportations des produits de haute technologie vers la Chine. Paroles et actions semblent en désaccord total.

Xu Chao, qui a participé aux nombreuses consultations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, explique : la partie chinoise a proposé plusieurs fois au gouvernement américain d'assouplir ses restrictions sur les exportations de produits de haute technologie vers la Chine, sans réel succès. Dans le deuxième tour du dialogue stratégique et économique sino-américain qui se tiendra en mai, ce problème devrait être résolu sans que la Chine ait à reformuler sa demande initiale.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine en faveur du dialogue pour la résolution pacifique du problème nucléaire iranien
Hu Jintao appelle à faire rayonner l'esprit de "travailleur modèle"
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée