100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.05.2010 11h12
Coup de barre du gouvernement sur l'exploitation des terres rares

La Chine va lancer le mois prochain une campagne de répression d'une durée de cinq mois sur l'exploitation illégale des terres rares, dans le but de protéger ses ressources de valeur.

Wang Min, Vice-ministre des terres et des ressources, a déclaré lors d'une conférence vidéo jeudi que le Ministère mettrait en place un système de contrôle à long terme afin de mieux réguler le marché de l'exploitation des terres rares.

Les mines de métaux précieux comme les terres rares, le tungstène, l'antimoine, l'alumine et la fluorite seront toutes concernées par la campagne, a-t-il annoncé.

« La campagne a pour objectif de mettre fin aux activités d'exploitation illégales comme l'exploitation sans autorisation, l'exploration excessive et les dommages causés à l'environnement », a dit M. Wang.

Les terres rares, qui comprennent des éléments comme le dysprosium, le terbium, le thulium, le lutetium et l'yttrium, sont largement utilisées dans les domaines sophistiqués de la science et de la technologie, comme l'électronique, l'aviation, l'énergie atomique et la fabrication mécanique.

La Chine fournit 93% de la production mondiale d'élements de terres rares.

En plus de cette campagne de répression, chaque zone minière se verra doter graduellement d'un contrôleur dépendant du Bureau local des terres et des ressources dont le nom et le téléphone seront donnés au public afin de lutter contre l'exploration illégale.

Le Ministère interdira l'exploitation et la détection des ressources en métal et infligera des sanctions aux contrevenants, a ajouté M. Wang.

D'après des responsables, l'augmentation du prix des terres rares a favorisé les activités d'exploitation minière illégale dans le pays.

La campagne de répression aura un plus grand impact sur l'industrie minière du Sud de la Chine que du Nord, car les mines du Sud, qui comptent pour un tiers environ de la production de minerais de terres rares, sont petites et difficiles à trouver, en particulier dans les provinces du Sichuan, du Jiangxi, du Guangdong et du Fujian, a dit Wang Huachun, analyste de l'industrie des métaux non-ferreux chez Rising Securities.

Mais la Chine a relativement peu voix au chapitre quant à la fixation internationale des prix, du fait d'une innovation industrielle insuffisante et du développement lent de produits haut de gamme.

Le pays a cependant pris toute une série de mesures pour stabiliser la fixation des prix des terres rares sur le marché international en restreignant la production et les exportations.

Le 15 mars dernier, le Ministère des Terres et des Ressources avait annoncé dans un communiqué qu'il suspendait les demandes pour le minerai de tungstène, d'antimoine ainsi que l'exploration et l'exploitation jusqu'au 30 juin.

La China Business News Agency avait rapporté un peu plus tôt que lors d'un séminaire sur les réserves stratégiques d'Etat de terres renfermant des minéraux, organisé par le Ministère des Terres et des Ressources à la mi-mai, des experts ont annoncé que le premier groupe de réserves de terres renfermant des minéraux serait lancé, mais que l'on discutait encore sur le point de savoir si l'on ferait des réserves de concentrés ou de produits.

La Chine a réduit ses quotas d'exportation d'éléments bruts de terres rares entre 2005 et 2009.

Le Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information avait également annoncé en mai dernier que la Chine réduirait ses quotas de production de terres rares en 2009 de 8,1% par rapport à l'année précédente, à 119 500 tonnes, la cinquième année consécutive où elle impose une telle diminution.

La Baotou Steel Rare-Earth (Group) Hi-Tech Corp, de la Région Autonome de Mongolie Intérieure, un des plus gros producteurs de terres rares du pays, a de son côté annoncé en avril que son bénéfice net pour 2009 avait baissé de près de 70% par rapport à l'année précédente, à 55,8 millions de Yuans (8,2 millions de Dollars).

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois renforce la lutte contre le crime organisé
La Chine espère que l'accord tripartite permettra de résoudre le problème du nucléaire iranien
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur
La réévaluation du Yuan pourrait être mise en veilleuse
La Chine doit redoubler de vigilance vis-à-vis de l' « effet papillon » de la crise d'endettement de la Grèce
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie