100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.05.2010 09h48
La Chine et le Brésil vont signer un accord pétrolier de 10 milliards de dollars

La Chine a signé un accord de prêt avec la compagnie brésilienne Petrobras d'un montant de 10 milliards de dollars en échange de l'approvisionnement en pétrole brut qui sera garanti pendant les 10 prochaines années, a indiqué mardi la compagnie Sinopec.

Les accords tripartites ont été signés par China Development Bank (CDB), Petrobras et la compagnie pétrolière publique Sinopec. Le capital viendra de la CDB, et Petrobras garantira en échange l'approvisionnement de 200 000 barils de pétrole par jour à Sinopec au cours des 10 prochaines années.

Petrobras et Sinopec ont également signé un mémorandum d'accord sur l'exploration, l'équipement et l'offre de services. Par ailleurs, Sinopec est en train de mener des négociations avec Petrobras pour effectuer des investissements dans certains projets en amont de la compagnie.

La demande croissante de la Chine en hydrocarbures a renforcé sa dépendance vis-à-vis des importations du pétrole. Les accords, qui sont en préparation depuis l'année dernière, sont une garantie pour les importations énergétiques de la Chine actuellement.

Sergio Gabrielli, le président et le PDG de Petrobras, a déclaré que le prêt de la CDB et des autres banques qui s'élèvent à 30 milliards de dollars au total, seront utilisés pour l'exploration d'hydrocarbures en mer.

Les relations entre la Chine et le Brésil sont devenues plus étroites depuis quelque temps. Sinochem Group a annoncé ce week-end qu'il va payer 3,07 milliards de dollars pour 40% d'un champ pétrolier au large du Brésil. En avril, Wuhan Iron and Steel Company (WISCO), le troisième plus grand fabricant d'acier chinois, a prévu d'investir 5 milliards de dollars pour construire une aciérie au Brésil.

Selon les dernières statistiques publiées par les douanes chinoises, la Chine a importé plus de 21 millions de tonnes de pétrole brut en avril, soit une augmentation de 30,91% comparé à mars de cette année. Le Brésil est aujourd'hui le dixième plus grand partenaire commercial de la Chine en matière des importations du pétrole brut.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur