100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.05.2010 10h19
Le train 380 A à grande vitesse sera utilisé sur la ligne entre Beijing et Shanghai

Le train 380 A « Concorde », le premier de la nouvelle génération de trains à grande vitesse de Chine, est sorti des chaînes de production le 27 mai.

Le train « Concorde » a été construit par la Chine, en utilisant des droits de propriété intellectuelle chinoise.

Il a une vitesse moyenne de 350 km à l'heure et une vitesse maximum de 380 km/h. Il procure un plus grand confort et une plus grande sécurité aux passagers. Sa motrice aérodynamique, ses équipements à haute pressurisation et à isolement acoustique, ainsi que ses remarquables amortisseurs et d'autres technologies concourent à assurer un fonctionnement en toute sécurité. Par ailleurs, le train peut fournir des services diversifiés et personnifiés, selon les besoins des passagers.

Le Groupe de production de matériel roulant du Nord de Chine (Groupe Nord), a développé les trains pouvant atteindre une vitesse de 250 km et de 350 km à l'heure, en coopération avec la Société française Alstom et la Société allemande Siemens, ainsi que les plates-formes de production.

Le 16 mars 2009, le ministère chinois des Chemins de fer et le Groupe Nord ont signé un contrat pour la production de 100 trains pouvant atteindre une vitesse de 380 km à l'heure.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes