100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.06.2010 13h00
Chine : Le Fonds de sécurité sociale de la partie continentale souhaite investir sur la bourse taïwanaise

Le Fonds de sécurité sociale (FSS) de la partie continentale de Chine souhaite investir sur la bourse taïwanaise et établir des sociétés de gestion de fonds en collaboration avec des groupes financiers de Taïwan, a déclaré jeudi Dai Xianglong, président du Conseil national du FSS.

"Une fois que les autorités taïwanaises l'auront approuvé, nous mettrons en application ce projet. Nous sommes bien préparés pour effectuer des affaires avec les groupes financiers taïwanais", a indiqué M. Dai, lors d'un séminaire financier à Taipei.

Selon lui, plusieurs sociétés taïwanaises ont contacté le FSS au sujet d'une telle coopération.

Le Conseil national du FSS gère des fonds de 700 milliards de yuans (102,94 milliards de dollars) et devrait gérer 2 000 milliards de yuans de fonds en 2015. Vingt pour cent du fonds total pourraient être utilisés pour investir en dehors de la partie continentale.

Le FSS souhaite établir des sociétés de gestion de fonds avec les entreprises taïwanaises, car ces dernières sont expérimentées en matière de gestion du capital-risque, a-t-il fait savoir. "Nous pouvons investir ensemble dans les entreprises taïwanaises, y compris avec celles qui font des affaires en partie continentale".

Le FSS projette également d'élargir ses investissements dans les sociétés non cotées (private equity), a-t-il ajouté.

"Nous nous intéressons beaucoup aux investissements en dehors de la partie continentale. Selon un bilan établi fin 2009, nous n'avons investi que dans des titres et dans des bons. Mais cette année, le FSS commencera à investir dans les sociétés non cotées et les fonds de capital-risque. Si les autorités taïwanaises le permettent, nous investirons également dans ces domaines", a-t-il affirmé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde