100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.06.2010 13h45
Deux producteurs de produits laitiers chinois figurent parmi les 20 plus importants du monde

Deux producteurs chinois de produits laitiers, Mengniu et Yili, sont entrés l'année dernière parmi les 20 plus grands producteurs au monde de ce type de produits, d'après un rapport annuel publié mercredi.

Mengniu, avec un chiffre d'affaires de 3,77 milliards de Dollars US en 2009, se classe à la 16e place de la liste, a annoncé le groupe financier néerlandais Rabobank dans son rapport.

C'est la deuxième année que Mengniu, le plus gros producteur de produits laitiers chinois, figure parmi les 20 plus grandes entreprises mondiales du secteur. C'est trois places de mieux que lors du classement précédent.

Yili, un des principaux concurrents de Mengniu, est un nouveau-venu sur la liste. Avec un chiffre d'affaires de 3,54 milliards de Dollars l'année dernière, il est classé 17e.

C'est la première fois que deux producteurs chinois de produits laitiers entrent dans le classement des 20 plus grandes entreprises mondiales du secteur, après que Mengniu y soit apparu en premier en 2008.

« Après avoir vu Mengniu entrer dans le Top-20 l'année dernière, maintenant c'est au tour d'Yili d'y entrer aussi », a dit la Rabobank.

Parmi les 20 plus grandes entreprises du secteur des produits laitiers, la société suisse Nestlé reste le leader mondial, avec un chiffre d'affaires de 25,9 milliards de Dollars l'année dernière, soit près de deux fois celui du français Danone, le numéro 2 mondial.

A l'exception des deux producteurs chinois, la liste du Top-20 est essentiellement composée d'entreprises occidentales.

Cependant, la conclusion principale du classement 2009 est que le nombre de représentants de pays non occidentaux est en augmentation, du fait d'une demande intérieure en hausse dans les pays en développement, dit la Rabobank.

« Les entreprises qui opèrent sur des marchés matures comme l'Europe ou les Etats-Unis auront peut-être des difficultés à réaliser davantage de croissance, alors que celles qui opèrent sur les marchés en développement ont de larges opportunités d'augmentation de leurs ventes, rien qu'en suivant la croissance de leur marché local », a-t-elle ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde