100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.06.2010 09h47
La marque « Gap » espère combler les lacunes du marché

Gap Inc, le détaillant mondial de l'habillement, envisage d'entrer bientôt sur le marché chinois. Quatre magasins seront ouverts cette année.

L'entreprise, qui a effectué deux ans d'études du marché avant d'arriver officiellement en Chine, projette d'ouvrir deux magasins à Beijing et deux à Shanghai.

« Gap sera entièrement le propriétaire de ces magasins, car la compagnie attache une grande importance à son activité commerciale en Chine, le troisième marché de l'habillement dans le monde », a déclaré Redmond Yeung, président de Gap en Chine.

Durant la première année, la compagnie compte principalement se concentrer sur les villes chinoises de premier rang, car on y connaît très bien la marque.

Le premier magasin Gap en Chine ouvrira dans le centre commercial pékinois Joy City, la propriété de COFCO Commercial Property Investment Co. Les deux parties ont signé un accord le 3 juin et le magasin sera ouvert en fin de l'année.

Selon Yeung, les quatre premiers magasins Gap proposeront une gamme complète des produits Gap, avec des vêtements pour adultes, enfants et bébés.

Le détaillant prévoit de se concentrer davantage sur la gamme GapKids et babyGap en raison de l'importance de la famille en Chine.

En étant polyvalente dans sa stratégie d'entrée sur le marché chinois, la compagnie Gap Inc a conclu un partenariat avec Shanghai Yi Shang Network Information Co Ltd, une société de e-commerce pour la livraison de ses produits à travers la Chine. Ce site de shopping en ligne permettra aux consommateurs dans tout le pays d'acheter des vêtements de la marque Gap.

La compagnie Gap arrive tardivement sur le marché chinois, comparé à ses concurrents, dont Zara, ou Hennes & Mauritz (H & M).

Zara, la chaîne d'habillement espagnole, est entrée sur le marché chinois en 2006 et à ce jour, la compagnie a déjà ouvert 34 magasins. La chaîne suédoise H & M est arrivée dans le pays en 2007 et comptait 27 magasins l'an dernier.

Cependant, Yeung ne s'inquiète pas pour l'avenir commercial de Gap en Chine: «Il n'est jamais trop tard pour entrer sur le marché chinois, où il y a beaucoup d'occasions de faire des affaires pour l'industrie vestimentaire. Surtout que la clientèle que nous ciblons – c'est la classe moyenne. Et cette catégorie sociale s'agrandit stablement».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine dispensera des tarifs douaniers pour importations en provence de 33 pays les moins développés du monde
Mondial-2010: Afrique du Sud bat France 2 à 1, les 2 équipes éliminées
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle