100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.07.2010 09h33
L'enregistrement du nom réel des magasins en ligne sera obligatoire

Les propriétaires des magasins en ligne devront enregistrer les noms réels de leurs sites et celui des plates-formes de gestion des sites d'e-commerce afin de protéger les droits et les intérêts des consommateurs, a rapporté mercredi l'agence Xinhuanet, citant un communiqué du ministère du Commerce.

Le ministère du Commerce a également mentionné dans sa déclaration qu'il aura besoin de ces immatriculations pour les bureaux locaux du commerce et de l'industrie à l'avenir.

La déclaration mentionne que le volume des ventes en ligne représenterait 5% du total des ventes au détail pour le 12e plan quinquennal (2011-2015) en Chine, et jusqu'à 10% dans les zones qui ont pris de l'avance en matière de l'e-commerce.

Le commerce en ligne chinois représentait 267 milliards de yuans l'année dernière, soit une augmentation de 90,7% par rapport à 2008, a déclaré Lu Bowang, associé gérant de China IntelliConsulting Corporation, qui a publié des rapports détaillés sur le commerce en ligne et le paiement en ligne en Chine depuis 2006.

Un rapport publié conjointement par l'Académie chinoise des sciences sociales, Li & Fung Research Center et Social Sciences Academic Press le mois dernier prévoit que les consommateurs chinois dépenseront 500 milliards de yuans pour les achats en ligne en 2010, soit plus de 3% de toutes les ventes au détail.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuivra sa politique macro-économique
Blatter s'excuse auprès de l'Angleterre et du Mexique et parle enfin de vidéo
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?
Chine : flambée des recettes financières de l'Etat et c'est le moment de procéder à l'allègement fiscal
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet