100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.07.2010 10h45
Le réseau ferroviaire à grande vitesse chinois va doubler de taille d'ici 2012

La Chine va dépenser 800 milliards de Yuans (120 milliards de Dollars US) dans le cadre d'un plan amibitieux visant à doubler la taille de son réseau ferroviaire à grande vitesse, a annoncé mercredi le Ministère des Chemins de Fer.

Cette somme sera investie pour poser plus de 6 000 km de nouvelles voies ferrées à grande vitesse dans le pays, ce qui amènera la longueur totale des lignes ferroviaires à grande vitesse à 13 000 km d'ici 2012, a dit Yu Bangli, Chef économiste au Ministère des Chemins de Fer, lors d'une conférence de presse.

La Chine abrite à l'heure actuelle plus de voies ferrées à grande vitesse -6 920 km, pour des trains circulant à des vitesses situées entre 200 et 350 km/h- que n'importe quel autre pays au monde.

M. Yu a réfuté les allégations selon lesquelles ces dépenses massives feraient grimper le taux dettes-actifs du Ministère à 70% en 2012, contre 55% actuellement, comme un rapport de la banque chinoise Minsheng l'a laissé entendre cette semaine.

« Je peux vous dire que notre bilan financier est très bon », a dit M. Yu, sans pour autant donner de chiffres concernant la dette.

He Huawu, l'ingénieur en chef du Ministère, a de son côté déclaré que la Chine établirait un nouveau record en faisant rouler des trains à 380 km/h sur la ligne Beijing-Shanghai, qui doit être achevée avant 2012. Ce train circulant à 380 km/h a été développé par la Chine elle-même, en se basant sur une plateforme technologique importée.

Il a également précisé que, en aucune manière, la Chine n'a « forcé » les entreprises étrangères à transférer leurs technologies de train à grande vitesse vers la Chine.

Au contraire, la Chine a apporté sa pierre en innovant et en améliorant les technologies, a-t-il dit.

Qui plus est, avec 946 brevets pour ses voies ferrées à grande vitesse, la Chine souhaite à présent exporter sa propre technologie à grande vitesse, et de nombreux pays, dont les Etats-Unis, la Russie, le Brésil et l'Arabie Saoudite, ont exprimé leur intérêt.

D'après Zheng Jian, Planificateur en chef du Ministère, les avantages de la Chine résident en deux points. « Nous avons obtenu la maîtrise d'une série complète de technologies, et nous avons l'avantage en termes de temps et de coût pour la construction », a-t-il dit.

Les principaux compétiteurs de la Chine sont l'Allemagne, la France et le Japon. La vitesse d'exploitation est de 320 km/h en France, tandis qu'elle est de 300 km/h en Allemagne et au Japon.

« Les équipements, des trains aux voies et des systèmes de signalization aux systèmes d'alimentation en énergie, tous se sont montrés stables et fiables », a dit He Huawu, ajoutant qu'aucune victime n'a jamais été enregistrée dans le système de trains à grande vitesse chinois.

Dans son dernier effort en date pour étendre l'influence de la Chine, le Ministère envisage de parrainer le congrès mondial des trains à grande vitesse, qui aura lieu à Beijing du 7 au 9 décembre prochain, avec l'organisateur, l'Union Internationale des Chemins de Fer.

Plus de 1 500 experts, fonctionnaires gouvernementaux et entreprises devraient participer au congrès pour sa première édition en dehors d'Europe, a précisé He Huawu.

Le chef du Bureau des transports du Ministère, Li Jun, a également déclaré lors de la conférence de presse que le Ministère était en train de procéder à la modernisation du système de réservation des billets afin de permettre aux passagers de réserver leurs billets en ligne dans un futur proche.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Asean devient le quatrième partenaire commercial de la Chine
Une Chinoise tuée dans la bousculade meurtrière en Allemagne
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers
Comment durcir la puissance douce de la Chine ?