100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 05.08.2010 13h17
Chinalco accélère sa quête de terres rares

Aluminum Corp of China (Chinalco), le plus grand producteur chinois d'aluminium, convoite des mines de terres rares dans la Région Autonome Zhuang du Guangxi afin de développer ses réserves, ont annoncé mercredi des sources familières du sujet.

Chinalco a débuté des pourparlers avec la Commission de Contrôle et d'Administration des Biens d'Etat du Guangxi afin de développer des mines de terres rares avec des compagnies minières locales, et également pour participer aux projets de traitement, a encore dit la source, sous couvert de l'anonymat.

Le Vice-président de Chinalco, Lu Yongqing, a confirmé que l'entreprise était bien en discusssions avec la Commission de Contrôle et d'Administration des Biens d'Etat du Guangxi, mais que rien n'a encore été finalisé.

La Chine fournit plus de 95% de la production mondiale des oxydes de terres rares, et elle abrite la moitié des réserves mondiales. A part le Guangxi, la plus grande partie de la production de terres rares en Chine provient de la Région Autonome de Mongolie Intérieure, mais aussi des provinces du Jiangxi, du Guangdong, du Hunan, du Fujian et du Sichuan.

Le gouvernement chinois a indiqué qu'il voulait que les grosses sociétés soient à la pointe de la consolidation du secteur national des terres rares, qui a été largement sous-évalué, du fait d'une sur-exploitation et d'une mauvaise gestion.

Les terres rares, qui comprennent 17 éléments, sont utilisées dans de nombreux secteurs de la haute technologie, comme les turbines éoliennes, les véhicules hybrides et les téléphones mobiles.

Des sources en provenance de l'industrie ont précisé que c'est la Baotou Steel Rare Earth High-Tech Co, de Mongolie Intérieure, qui a mené la consolidation du secteur dans le Nord de la Chine, tandis que la Jiangxi Copper Corp et la Ganzhou Rare Earth Mineral Industry Co se chargeront de le faire dans le Sichuan et le Guangxi.

Mais le rythme de consolidation n'a pas progressé comme espéré, car les 123 mines de terres rares sont disséminées dans tout le pays.

Le Guangxi est une région qui possède de riches ressources en terres rares qui sont encore à développer.

D'après les analystes, l'action de Chinalco est en ligne avec le plan du gouvernement, qui vise à maintenir la plus grande partie de l'exploitation des terres rares dans le giron des entreprises publiques. Des articles de presse antérieurs avaient laissé entendre que le gouvernement avait identifié plusieurs grosses compagnies minières publiques pour l'activité d'exploration des terres rares.

« Les terres rares ne représentent qu'une petite proportion des activités de Chinalco. L'action destinée à remporter des mines de terres rares est un plan stratégique, et elle est dans le droit fil des idées du gouvernement », a dit Liu Minda, analyste chez Huatai Securities.

Le Ministère des Terres et des Ressources avait déclaré en mars dernier que la production de terres rares serait limitée à 89 200 tonnes en 2010, soit 8,36% de plus qu'en 2009.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La consommation d'énergie par unité du PIB en Chine en hausse de 0,09% durant le premier semestre 2010
Nouvelle propriétaire de Volvo, l'entreprise chinoise Geely ambitionne de restaurer la grandeur de la marque
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique