100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.08.2010 11h16
L'Union Européenne veut accroître ses exportations vers la Chine

L'Union Européenne souhaite développer ses exportations vers la Chine, au moment où la deuxième plus grande économie du monde tente d'augmenter sa consommation intérieure, d'après un délégué de l'Union Européenne à Beijing.

« Je pense que le commerce entre la Chine et l'Union Européenne a un fort potentiel », a déclaré Johan Cauwenbergh, Ministre conseiller, Chef de la Délégation de l'Union Européenne pour les opérations de développement et de coopération.

Le déficit commercial de l'Union Européenne avec la Chine est resté aux alentours de 130 milliards d'Euros (167,41 milliards de Dollars US) en 2009. « Il est de l'intérêt tant de l'Union Européenne que de la Chine de ne pas laisser le trou trop s'agrandir ». A ce jour, l'Union Européenne est le plus grand partenaire commercial de la Chine.

Les importations de l'Union Européenne en provenance de Chine ont augmenté de 60% entre 2005 et 2009, faisant de la Chine le marché d'exportation vers l'Union Européenne ayant la croissance la plus rapide, a-t-il dit.

En termes de commerce de services, les importations chinoises en provenance de l'Union Européenne ont sextuplé durant la période 1994-2004. L'Union Européenne exporte plus de services vers la Chine qu'elle n'en importe.

En dépit de l'augmentation du commerce des biens et des services en 2009, l'Union Européenne exporte encore plus de biens et de services en valeur absolue vers la Suisse que vers la Chine. La population de la Suisse ne compte pourtant qu'environ 8 millions d'habitants, à peine la moitié de celle de Beijing, a dit M. Cauwenbergh, ajoutant que la Chine peut importer davantage de produits à valeur ajoutée en provenance de l'Union Européenne.

Ces annonces de l'Union Européenne viennent juste après celles faites par la Chine, selon lesquelles elle est en train d'essayer de réduire ses excédents commerciaux dans le but de rééquilibrer son économie.

Cette année, l'excédent commercial de la Chine devrait atteindre de 50 à 100 milliards de Dollars US, soit entre 25 et 40% de l'excédent commercial moyen des trois dernières années, a dit Wei Jianguo, secrétaire général du Centre Chinois pour les Echanges Economiques Internationaux.

Pour les sept premiers mois de l'année, l'excédent commercial a atteint 83,93 milliards de Dollars US, soit 21,2% de moins que pour la même période de l'année dernière, d'après les données de l'Administration Générale des Douanes.

La Chine va davantage favoriser les importations, qui joueront un rôle important pour réajuster la structure économique du pays et assurer une croissance durable et économe en énergie, a déclaré mardi, lors d'une conférence de presse, Yao Jian, porte-parole du Ministère du Commerce.

Le gouvernement favorisera les importations par le biais de forums et de foires commerciales, a dit M. Yao. « Grâce à ces efforts, le commerce de la Chine connaîtra un développement durable et équilibré ».

Le Conseil Chinois pour la Promotion du Commerce International et la Chambre de Commerce Internationale Chinoise ont récemment lancé dans ce but un centre d'expositions commerciales à Shanghai.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration