100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.08.2010 08h19
Chine : Li Keqiang demande la mise en oeuvre du plan de construction de logements abordables

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang a demandé samedi l'adoption de mesures plus favorables pour encourager la construction de logements à prix abordable.

Li Keqiang a tenu ces propos lors d'une conférence sur l'habitat à prix abordable organisée à Changzhou dans la province du Jiangsu (est).

Il a réitéré que la Chine construirait 5,8 millions de logements à prix abordable, dont des logements à loyer modéré, des logements locatifs publics et des habitations destinées à reloger les habitants des bidonvilles réurbanisés.

En mai, le ministère du Logement et de la Construction urbaine et rurale a signé un accord avec les gouvernements locaux du pays pour construire 5,8 millions de logements à prix abordable.

"Parallèlement, des mesures doivent être prises pour augmenter l'offre de logements du secteur privé afin de satisfaire la demande en habitat dont la population a raisonnablement besoin", a souligné le vice-Premier ministre.

Les gouvernements locaux doivent adopter une approche réaliste dans la construction de logements à prix abordable et les plans doivent se baser sur les besoins locaux, a indiqué Li Keqiang.

Pour les villes très peuplées, la construction doit se concentrer sur le logement locatif du secteur public afin d'abriter les familles à revenus faibles ou moyens, les nouveaux diplômés entrant sur le marché du travail et les ouvriers migrants, a-t-il appelé.

De plus, les gouvernements des villes où résident un grand nombre de foyers à faibles revenus doivent accélérer la construction de logements à loyer modéré, tandis que les gouvernements dans les zones minières, forestières et agricoles doivent construire davantage de logements pour les habitants réinstallés.

Il a appelé les gouvernements locaux à assumer la responsabilité principale dans la construction de logements à prix abordable, à diversifier les sources de financement afin d'obtenir plus d'investissements, à proposer des terres en quantité suffisante et à assurer la transparence et l'impartialité lors de la distribution des logements.

Il a réaffirmé que le gouvernement allait continuer à réguler le marché immobilier tout en luttant résolument contre la spéculation et d'autres phénomènes qui produisent des déséquilibres sur le marché.

Face à la flambée des prix de l'immobilier, le gouvernement chinois a ordonné une politique plus stricte de crédit pour limiter la spéculation et a augmenté les investissements destinés à la construction de logements à prix abordable.

Les prix de l'immobilier dans les grandes villes chinoises ont augmenté en juillet de 10,3% sur un an, une progression plus lente que celle de 11,4% en juin, a indiqué mardi le Bureau d'Etat des Statistiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?